Marques et modèles

Top 5 des modèles français hybrides rechargeables

Les constructeurs français rattrapent leur retard en matière de modèles hybrides rechargeables. Pour rentrer dans les clous des normes d’émissions de CO2, Renault, Peugeot, Citroën et DS font désormais feu de tout bois avec cette technologie là. Top 5 des modèles tricolores hybrides rechargeables. 

Hybride rechargeable : Renault entre enfin dans la danse 

Avant, Renault mettait tous ses œufs dans le même panier en matière d’électrification. Le constructeur au Losange se focalisait uniquement sur les autos 100 % électrique. Finalement, Renault a décidé l’an dernier de se diversifier. Comment ? En lançant son label E-Tech qui baptise désormais ses modèles hybrides. De leur côté, Peugeot, Citroën et DS ont tout de suite tablé sur l’hybride. Une technologie hybride qui devient maintenant rechargeable et qui existe en tractions ou quatre roues motrices.

Renault Captur E-Tech Plug-in : le petit SUV hybride rechargeable

Renault Captur E-Tech hybrides rechargeables

Si la Clio E-Tech hybride simple a d’abord fait son apparition, elle est désormais accompagnée par le Captur E-Tech Plug-In qui, comme son nom l’indique, est rechargeable. Les deux partagent la même partie thermique (un 4 cylindres 1.6 et de 91 ch), pour une puissance totale de 158 ch. La batterie a de plus une capacité plus conséquente, avec 9,8 kWh, ce qui offre à l’auto une de 50 km en tout électrique. Compter entre 3 et 5 heures pour faire le plein à cause d’un chargeur encaissant une puissance modeste (3 kW). Les émissions annoncées sont de 32 g/km pour une consommation mixte selon la norme WLTP de 1,5 l/100 km. Ce Captur hybride rechargeable se négocie à des tarifs similaires à ceux d’une version thermique équivalente, ce qui en fait un bon plan. 

Renault Mégane Estate E-Tech Plug-in : un bonus de 1000 euros

Renault Mégane Estate hybrides rechargeables

La Renault Mégane Estate a également droit à une double motorisation essence/électrique.  La compacte break déboule en version hybride rechargeable à la fiche technique identique à celle du petit SUV : un 4 cylindres 1,6 de 91 ch, un moteur électrique de 66 ch, un alterno-démarreur de 31 ch et une batterie de 9,8 kWh pour une conso de 1.3 l/100km selon le cycle WLTP. D’ici quelques mois, la version berline apparaîtra au catalogue. Une offre alléchante aussi bien les professionnels que les particuliers qui peuvent désormais profiter d’un bonus de 1 000 euros.

Citroën C5 Aircross Hybrid 225 : les chevrons électrisants

Citroën C5 Aircross hybrides rechargeables

Bien des années après Peugeot, Citroën s’offre enfin son modèle hybride rechargeable avec le C5 Aircross. Une unique version est disponible : celle à deux roues motrices, recevant donc le seul moteur électrique de 110 ch pour filer un coup de main au 1,6 Puretech de 180 ch, la combinaison des deux produisant 225 ch. Les 13,2 kWh de la batterie permettent de rouler durant 55 km en tout électrique (norme WLTP).  

Peugeot 3008 Hybrid 225 et Hybrid4 300 : en 2 ou 4 roues motrices

Peugeot 3008 Hybrid hybrides rechargeables

Restylée l’an dernier, la Peugeot 3008 seconde génération conserve sa double offre hybride rechargeable avec deux niveaux de puissance (1.6 Puretech de 180 ch ou le PureTech de 200 ch). L’auto du Lion qui offre 55km en 100% électrique, donne également le choix entre deux ou quatre roues motrices. Pour l’Hybrid 225 comme pour l’Hybrid4 300, les temps de charge sont compris entre 2h et 7h.

DS7 Crossback E-Tense : l’électrification lui va bien

DS7 Crossback E-Tense

Cela fait bientôt deux années que la DS7 Crossback a été commercialisée avec un choix de motorisations exclusivement thermiques (de 130 à 180 ch en diesel, et jusqu’à 225 ch en essence). Mais pour récompenser ses bons chiffres de vente et pour faire face à la chasse au CO2, le SUV premium français s’équipe désormais d’une technologie hybride rechargeable développant un total de 300 ch. De quoi ajouter douceur et silence de fonctionnement au moelleux de son amortissement piloté.