BMW Série 3 – vidéo de présentation

La BMW série 3 en est déjà à sa 7ème génération. Mais ce modèle mythique du constructeur Allemand conserve ses qualités traditionnelles. D’occasion, cette berline offre dynamisme et sobriété. Mais aussi beaucoup de plaisir au volant.

La BMW série 3 de 7ème génération se rapproche de la série 5, sa grande sœur. Plus grande (4.71m), mieux équipée, la berline du constructeur allemand apparue en 1975, reste une valeur sûre de la marque.  Pas de révolution stylistique qui serait contre nature. La BMW série 3 de 7ème génération s’améliore plutôt de l’intérieur. Dans l’habitacle, on tombe nez à nez sur une instrumentation 100% numérique et un affichage tête haute. Au centre, un écran multimédia tactile qui peut aussi se commander d’un geste. En dessous, on trouve une console centrale intégrant de nouvelles commandes de climatisation. Comme la BMW série 3 est plus grande, l’habitabilité est meilleure à l’arrière malgré un tunnel de transmission toujours imposant. Dans le coffre, le volume de chargement progresse et offre 480 litres. 

BMW série 3 de 7ème génération  : sur la route

Cette BMW série 3 de 7ème génération conserve son dynamisme et un véritable plaisir de conduite. La direction est consistante et remonte parfaitement les informations. De quoi placer la berline au millimètre en courbes. Cette agilité préservée fonctionne de pair avec un train arrière mobile qui joue également un grand rôle dans le dynamisme de l’auto. Et même avec la transmission intégrale Xdrive, le côté propulsion de la BMW série 3 se ressent. Cet agrément passe également par une cure d’amaigrissement de 55 kg. Car si cette BMW Série 3 de 7ème génération est mieux équipée qu’auparavant, elle n’a pas pris un gramme, au contraire. Quant à son niveau de confort, il est excellent et devance même ses principales rivales que sont les Mercedes Classe C et Audi A4.

Une version hybride rechargeable

Sous le capot, on retrouve des de motorisations bien connues comme, en essence, le 20i de 184 ch désomais accompagné du nouveau 30i qui atteint 258 ch. En diesel, il y a bien évidemment le 20d de 190 ch et le 330d de 265 ch (+ 7 ch). Mais aussi de plus puissantes motorisations comme le M40i de 374 ch couplé à la transmission intégrale. Le constructeur allemand a également lancé sa version hybride rechargeable (330e) capable de rouler en 100 % électrique pendant 55 km et de ne consommer officiellement que 1,6 l/100 km de moyenne en émettant 37 g/km de CO2.  Le mode « Hybrid Standard » est probablement le meilleur choix pour ménager à la fois efficience et performance. La 330e est en tout cas un véritable couteau suisse automobile, offrant à la fois plaisir de conduite et consommation réduite. 

Partagez l'article sur :