ESSAI VIDÉO DE LA PEUGEOT 2008

Le nouveau Peugeot 2008 sera commercialisé au mois de Février. Cette seconde génération aux accents premium vise le même statut de star des ventes que son devancier.

Les SUV urbains ont toujours le vent en poupe et la montée en gamme opérée par Peugeot porte ses fruits. Pour tenir la dragée haute au nouveau Renault Captur et au nouveau Nissan Juke, le nouveau Peugeot 2008 a donc choisi de s’embourgeoiser. Dans l’habitacle, la métamorphose opère à merveille : le 2008 a droit aux dernières évolutions du i-cockpit reposant sur une instrumentation 3D. Une dalle multimédia de 7 pouces orienté vers le conducteur est également installée au sommet de la planche de bord. La finition et les matériaux sont d’excellente facture et n’ont pas à verdir de jalousie face à ceux du Volkswagen T-Roc, par exemple. Niveau habitabilité, le nouveau 2008 est vraiment généreux, notamment aux places arrière. Avec ses 434 litres (dont 29 l sous le double fond), le coffre du nouveau SUV du Lion offre la capacité d’une familiale. Le volume de chargement peut même être étendu à 1 015 l en rabattant les dossiers de la banquette. 

Le nouveau Peugeot 2008 sur la route

Développé sur la même plateforme fringante de la toute nouvelle 208, le nouveau Peugeot 2008 offre un agrément similaire. Son toucher de route est aussi feutré que précis et le compromis dynamisme / confort très présent. Niveau moteur, les versions les moins puissantes couplées à la fantastique boîte manuelle à 6 rapports (BlueHDI 100 ch et PureTech 130) s’avèrent les plus homogènes. Le 3-cylindres essence de 130 ch se signale par une grande sobriété (6,2 l/100 km) et un agrément proche du 155 ch. La palme de la sobriété revient au modèle diesel 100 ch au volant duquel il est difficile de dépasser les 5 litres aux 100 km. Et pour ne pas brûler une seule goutte de carburant, le 2008 100% électrique sera commercialisé au mois de Mai prochain.

Tarif : le Peugeot 2008 démarre à 21.500 euros avec le 1.2 Puretech de 100 ch. 

Partagez l'article sur :