Nouvelle Peugeot 2008 : la lionne fait peau neuve

Six années après sa première mouture, la seconde génération de la Peugeot 2008 a été revue de fond en comble. Sa commercialisation est prévue fin 2019.

peugeot 2008

Peugeot n’aura pas chômé en 2019 : après le lancement, il y a trois mois, de la Peugeot 208, la marque au Lion renouvelle un autre de ses best-sellers : la 2008, grand rivale du nouveau Renault Captur. Et la seconde génération n’a plus rien à voir avec la précédente. En effet, la nouvelle Peugeot 2008 a été revisitée et agrandie. C’est une mini Peugeot 3008 qui, avec ses 4.30m de long, n’a que quelques centimètres de moins que l’autre modèle phare de la marque au Lion. Au risque de cannibaliser sa grande sœur et de perdre son attribut de compacité (argument crucial de vente auprès des citadins), la nouvelle 2008 aux dents longues compte séduire le marché Chinois où il sera d’ailleurs produit. Et troque son look de break surélevé pour un style très SUV dont il assume désormais pleinement la vocation. Le prochain 3008 sera-t-il encore plus grand lui aussi pour conserver les écarts de mensuration ? Ou Peugeot a-t-il prévu un modèle encore plus compact que le 2008 pour affronter le Volkswagen T-Cross ? Tout l’enjeu est là puisque le T-Roc mesure 4.23 m et le T-Cross, 4.10 m.

Nouvelle Peugeot 2008 : un univers très SUV

Ses lignes sont nettement plus dynamiques et ne manquent pas de mordant. La calandre du nouveau Peugeot 2008 est imposante et les « crocs » à LED apportent de la personnalité au modèle. D’apparence plus robuste, notamment grâce à sa ceinture de caisse accentuée, il ressemble désormais clairement à un SUV. Tout a grossi sur ce Peugeot 2008 seconde génération : sa taille donc, son empattement (+4cm) et son volume de coffres (+10 litres). Et il bénéficie d’un petit programme de personnalisation : toit noir, inserts modifiables sur les jantes, sérigraphies sur les montants arrière. Quant à la sortie d’échappement, elle sera double sur toutes les finitions équipées d’un moteur 1.2 PureTech 130 et 155ch ainsi que ainsi que sur le diesel BlueHDi 130 chevaux (EAT8).

Ambiance Peugeot 208 dans l’habitacle

Dans l’habitacle, on tombe nez à nez avec le fameux volant compact, un écran tactile et une instrumentation digitale à effet 3D. C’est simple, on se croirait à bord de la Peugeot 208.  Sur la finition « Active », la couleur orange agrémente les décors de planche de bord. Sur « Allure », la tonalité est bleue. Ambiance plus tamisée sur les versions « GT Line ». Du cuir et de l’Alcantara sur les déclinaisons « GT ». Niveau équipements, la nouvelle Peugeot 2008 intègre le « Drive Assist » et sa conduite semi-autonome. Pour que votre auto se gare toute seule, il vous suffira d’activer le « Full Park Assist ». Quant au freinage, il sera d’urgence jusqu’à 140km/h.

La nouvelle Peugeot 2008 existera aussi en électrique

En plus des moteurs thermiques PureTech 100 chevaux (BVM6) et BlueHDi 100 chevaux (BVM6) formeront l’entrée de gamme, le nouveau 2008 accueillera également un bloc électrique lorsqu’il sera lancé en version e-2008. A l’instar de la e-208 et de la DS3 Crossback E-Tense, la e-2008 sera animée par une batterie de 50 kWh et 136 chevaux. Et pourra parcourir 310 kilomètres en norme WLTP. Ce modèle électrique qui sera lui aussi disponible fin 2019, sera connecté : il vous sera possible d’activer ou de suivre la charge à distance, depuis votre smartphone. On reconnaîtra cette version « propre » à son monogramme « E » sur les ailes et à un insert bleu sur la console centrale. 

Partagez l'article sur :