Voitures familiales : break, monospace, SUV ou 4×4 ?

Dans la famille des familiales, difficile de faire son choix. En fait, chaque type de voitures est réservé à un usage particulier. Quelle fonction pour quelle auto ? Réponse, avec en prime, le choix de la rédaction dans chaque gamme.

Le break: réservé aux amateurs de conduite dynamique

Leur confort est inégalable tout comme leur tenue de route. La raison ? Un centre de gravité très bas qui lui permet de rester collé à la route sans pour autant devoir durcir ses suspensions. C’est donc le choix conseillé à tous ceux qui souhaitent s’offrir une familiale avec un minimum d’espace et un maximum de plaisir de conduire

Le choix: Peugeot 508 SW

choisir voiture familiale

Sa carrière s’arrète dans quelques mois, remplacé par la nouvelle 508 et sa déclinaison break qui devrait suivre. Le Peugeot 508 SW risque donc d’être une bonne affaire à saisir d’occasion. D’autant que la familiale française reste une référence sur la route, notamment avec son BlueHDI 180 ch et son excellente boîte auto EAT6. Outre la précision de son châssis et le confort qu’elle procure à tous les passagers, ce break familial peut se vanter d’offrir une consommation modérée (6,8 l/100 km en moyenne). En plus, les gros rouleurs seront ravis et disposeront d’un gros réservoir de 72 litres suffisant pour parcourir 1 000 km d’une seule traite.

Le monospace : le coffre à jouets

Habitabilité et modularité sont les atouts du monospace depuis son avènement en 1984. Cette année là, le Renault Espace a démontré que l’on pouvait voyager dans une auto avec un coffre maxi, trois sièges arrières individuels, réglables et démontables. 34 ans plus tard, la formule est inégalable, même si le style de l’engin a bien changé. Pour charger un maximum de bagages, de vélos et d’enfants, on a jamais trouvé mieux.

Le choix : Renault Scenic

choisir voiture familiale

Le meilleur monospace d’occasion du marché, est sans l’ombre d’un doute le Renault Scénic. Existant au catalogue depuis 1996, il n’a guère besoin d’être présenté. De nom déjà, on le connaît. Au programme depuis 2016, la quatrième génération se veut plus lookée et plus dynamique. Le Scénic a dépoussiéré l’image du monospace familial mémérisant, à l’instar de ses jantes 20 pouces présentes sur tous les niveaux de finition. Son atout : ses qualités premières n’ont jamais été sacrifiées. Son habitabilité est toujours aussi généreuse (4,41 mètres), son coffre toujours aussi vaste (506 litres), et ses places arrière sont toujours modulables. En prime, sa nouvelle console centrale surélevée, avec écran tactile vertical, lui confère une belle modernité. C’est quasi un sans-faute pour le roi du segment.

Le SUV : pour les fashion victimes

Depuis quelques années, c’est une déferlante. Les clients n’ont d’yeux que pour eux, et les constructeurs en ont truffé leurs gammes. Des petits SUV aux modèles géants, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Compacts pour la ville ou en configuration 7 places pour voyager au long cours, les SUV ont remplacé les monospaces dans le cœur des familles. Mais ce ne sont pas les autos les plus abordables d’un point de vue tarif. De plus, comme ils sont souvent surélevés, ils ont tendance à prendre du roulis et à consommer plus de carburant. Malgré tout, ils magnétisent le public et se livrent une rude bataille tant ils sont nombreux.

Le choix : Seat Ateca

choisir voiture familiale

Avec son grand coffre, ses équipements et sa connectivité, le Seat Ateca a attaqué fort. Il se démarque grâce à son gabarit compact et à son poids plume (200kg de moins que le VW Tiguan, dont il reprend les mécaniques). Tout cela fait de lui le meilleur SUV actuel du marché.

4×4 : pour les familles baroudeuses seulement

Attention à ne pas les confondre avec les SUV, même ceux qui ont une fonction 4 roues motrices. Les 4×4 tous terrains, les vrais, les purs et durs sont conçu pour crapahuter. Rien ne leur résiste. Ils peuvent tracter plus de 3 tonnes et grimper aux murs. Rien ne leur résiste ? Sauf la route. Lourds et patauds, en raison de leur châssis échelle, alors que les SUV sont conçus avec des caisses auto-porteuses comme des voitures classiques, les 4×4 disposent de plus, de suspensions très rigides, parfois à lames qui malmènent les dos fragiles. Mais ils ont leurs fans et restent indispensables lorsqu’il faut affronter le sable ou la rocaille.

Le choix : Ford Ranger

choisir voiture familiale

Exempts de malus, les pick-ups sont les derniers survivants de cette race de purs et durs en voie d’extinction. Et parmi eux, le Ford Ranger reste, depuis des années le leader absolu. Il est costaud, confortable et équipé comme une berline. L’espace aux places arrière n’est pas fantastique. En revanche, la benne immense permet d’embarquer les bagages et même le jet-ski. Quant à ses capacités off road, elles ne sont plus à démontrer.