4 voitures familiales idéales pour 3 enfants

Dans le monde des voitures familiales, il n’est pas évident de dénicher la voiture idéale capable d’accueillir trois sièges autos enfants. D’après la récente enquête du TCS, seulement quatre autos sur dix-huit admettent trois sièges d’enfants à l’arrière.

voitures familiales

Guère de modèles peuvent se targuer de pouvoir transporter trois enfants, notamment lorsqu’ils sont en bas âge à cause des sièges autos qui grappillent beaucoup d’espace.  Car peu de voitures familiales offrent une vraie place au milieu. Bien souvent, la place centrale est trop étroite et peut à peine recevoir un simple rehausseur auto sans dossier. D’après la récente étude du TSC, la majorité des voitures familiales testées permet l’installation sans problème de deux sièges d’enfants sur la 2e rangée, mais un petit nombre seulement en admet trois. Les élèves qui tirent finalement leur épingle du jeu ne sont autres que les ludospaces, de plus en plus appréciés par les familles, car ils sont à la fois très modulables, confortables et de mieux en mieux équipés. Quelques SUV se débrouillent bien également lorsque leur modularité est suffisamment poussée. En revanche, certaines voitures familiales peuvent avoir leurs exigences, à l’instar de la Peugeot 508 SW ou de la Leaf dont la place du milieu n’est aussi pas autorisée pour tous les groupes de sièges d’enfants.

Citroën Berlingo : trois sièges indépendants

Avec son nouveau train avant hérité de la Peugeot 3008, le Citroën Berlingo a hérité des dernières évolutions de moteurs et d’équipements (Le 3 cylindres 1.2 Puretech 110 ch pour l’essence, et les tout nouveaux 1.5 BlueHDI 75, 100 et 130 ch pour le diesel). Niveau look, il ressemble beaucoup plus à un baroudeur qu’à un utilitaire grâce à un travail sur les surfaces vitrées latérales et à ses airbumps incrustés sur les flancs. Dans l’habitacle, le dessin du tableau de bord est élégant et si les plastiques sont un peu rustiques, ils permettent de mieux affronter les aléas d’une vie familiale à bord. Son atout si vous avez plus de deux enfants : les trois sièges arrière sont indépendants et escamotables. Le coffre offre 597 litres et jusqu’à 2126 litres, sièges rabattus. Le coffre est d’ailleurs si vaste que vous pourrez y ajouter deux sièges d’appoint pour passer à une auto 7 places.

Opel Combo Life : un confort moelleux

Le cousin du Berlingo et du Rifter, se démarque pas son confort moelleux grâce, notamment, à des suspensions exquises. Totalement émancipé de l’univers des utilitaires, l’Opel Combo Life se conduit très facilement malgré son gabarit et évolue facilement dans la jungle urbaine grâce à sa direction et à sa boîte automatique particulièrement douce. Pour le Combo Life XL, c’est le diesel de 130 ch qui déplacera aisément ses 1500 kg. Dans l’habitacle, il y a des rangements à foison. Autre atout : les sièges du second rang capables d’accueillir trois sièges autos de front, ce que guère de monospaces compacts offrent. Le coffre est de 850 litres et monte jusqu’à 2 693 litres, sièges rabattus.  

Peugeot Rifter : le sens de l’accueil

Il a les attributs esthétiques d’un SUV et ne lésine pas sur le sens de l’accueil. Avec un coffre digne d’une soute de cargo et ses septs vraies places, le Peugeot Rifter qui se vend mieux que la 508, a plus d’un tour dans son sac. Au volant, son châssis est bluffant et sa boîte automatique d’une grande douceur. Pour les familles, c’est un bonheur : les trois sièges arrière sont indépendants et escamotables. Et, dans le coffre, les deux sièges supplémentaires se clipsent et se déclipsent facilement. En configuration 5 places, le Rifter long se révèle être un vrai cargo avec sa soute de 1050 litres.

Citroën C5 Aircross : le SUV extrêmement modulable

Si le Citroën C5 Aircross est le troisième SUV le plus vendu dans l’hexagone, ce n’est pas un hasard. Sur la route, il s’ébroue gaiement avec le moteur essence PureTech 130 ch et double sans rechigner grâce au Turbo. En termes de confort, le C5 Aircross est aussi une référence. Ses suspensions à butées hydrauliques progressives gomment comme par magie les inégalités sur la route. Un effet tapis volant qui séduit les familles, lesquelles trouvent à l’arrière trois sièges individuels et de largeur identique qui coulissent, se rabattent et s’inclinent. Quant au coffre, il est de 720 litres et jusqu’à 1630 litres sièges rabattus.