Quelle voiture d’occasion pour piloter sur circuit ?

Rien de tel que de piloter sur circuit pour découvrir tout ce que votre voiture a dans le ventre. Lors de cessions en roulage libre, la piste est le lieu idéal pour tester sa vitesse, sa maniabilité et sa tenue de route. Mais vers quelle voiture de sport d’occasion se tourner ?

voiture de sport

La plupart des voitures de sport sont acceptées sur circuit. Si vous avez plus de 18 ans et que vous possédez un permis de conduire, c’est open bar sur la piste. A une autre condition : que le pot d’échappement de votre auto ne dépasse pas 90 décibels. Bien sûr, votre voiture devra également être régulièrement entretenue. Pour le reste, vous n’avez plus qu’à choisir l’auto de sport d’occasion qui saura vous donner des frissons. Et votre choix dépendra à la fois de vos envies, de vos moyens et de votre niveau de pilotage.

Quels points vérifier pour acheter une voiture de sport ?

Comme pour une auto traditionnelle, il faut penser à tout bien inspecter au moment de l’achat de votre voiture de sport d’occasion. Si le modèle roulait régulièrement sur circuit, vous devriez pouvoir facilement consulter l’historique du carnet d’entretien. Effectuez ensuite un petit tour à son bord : la bête devra se montrer docile en accélérant et freinant comme il se doit.  Evidemment, plus la motorisation est puissante et le prix d’achat élevé, plus l’assurance auto risque d’être chère. Il faut donc impérativement consulter un comparateur d’assurance pour vérifier laquelle vous reviendra le moins cher. Il existe même des assurances pour voiture sportive incluant des roulages sur circuit.  

Bon plan : voiture de sport pas chères pour rouler sur circuit

Dégoter une auto sportive à moins de 20 000 euros pour rouler sur circuit mais aussi dans la vraie vie, c’est possible. A l’instar d’une des voitures sportives les plus vendues : la Clio 3 RS qui mêle confort, sportivité et luxe. Un trois en un de 200 ch qui bénéficie d’un châssis sport. Autre sportive à prix raisonnable : la Mini Cooper S de 192 ch qui fait un joli bruit et prendra les virages de n’importe quel circuit. Et pour un budget encore plus riquiqui, vous pouvez trouver une Citroën Xsara VTS, une Twin encore la Renault Clio 16S pour un budget autour de 5000 euros. Sous la barre des 15 000 euros une Porsche Boxster, une Ford Focus ST 225, la Seat Leon Cupra 4 ou encore la Chevrolet Corvette C4 sont accessibles.

Sportive mais pas gourmande

Et puisque la consommation d’essence a tendance à monter en flèche lorsque l’on pilote, il existe des voitures sportives puissantes mais peu gourmandes comme l’Audi TTS ou la Porsche Cayman. Evidemment, une sportive électrique consommera encore moins. Mais elles sont encore rares d’occasion, surtout les puissantes Tesla.

Une sportive d’occasion facile à piloter

Si vous êtes débutant ou si vous cherchez plus à vous amuser qu’à faire de gros chrono, autant acheter une sportive d’occasion accessible. Une boîte de vitesse classique associée à un petit gabarit fera l’affaire. Pour combiner performances, maniabilité et adrénaline, rien de mieux qu’une Ford Focus, une Peugeot 306 S16 ou une BMW 135 i. La Mazda MX5 qui est à propulsion, est également une excellente sportive pour drôlement s’amuser.

Les meilleures autos de sport pour piloter

Sortie il y a un an, l’Alpine A110 a de quoi donner des frissons grâce à son rapport poids/puissance : 250 ch pour 1 100 kg. Conduite dynamique assurée et possibilité de mettre en avant vos compétences sur circuit. Avec sa boîte de vitesse à double embrayage, la BMW M3 est classe à piloter. Du luxe à la sortie du virage. Souvent considérée comme la voiture de rêve à piloter, la Porsche 911 offrira ses grandes performances. Mais des modèles très prisés lors de stages de pilotage comme une Nissan GTR, une Ferrari 488 GTB ou une Lamborghini Huracan qui accomplie le 0 à 100 km/h en 3 secondes, sont des modèles qui pourraient également vous procurer des sensations de pilotage incroyables.