En 2020, les SUV vont persister et signer

 Ils sont vilipendés par les Verts, mais plus que jamais, réclamés par les clients. Les constructeurs ont écouté ces derniers et l’année sera, une fois de plus, constellée de nouveaux SUV.

SUV 2020

Ils représentent aujourd’hui 40% des voitures neuves vendues mais sont aussi l’ennemi à abattre, à tort ou à raison. Décriés parfois par les pouvoirs publics et toujours par les écologistes, les SUV sont trop encombrants pour les villes et trop polluants pour les campagnes. Pourtant, les consommateurs en redemandent. Alors les marques persistent et cette année encore, les nouveautés en matière d’autos hautes sur pattes vont pulluler, du petit crossover urbain au gros baroudeur en passant par le SUV compact et familial, mise en bouche non exhaustive.

Peugeot 2008 et Renault Captur : les frères ennemis

Difficile de faire l’impasse sur ces stars dont nous vous avons déjà parlé ici. Renouvelés quasi au même moment, les deux SUV urbains les plus immatriculés en France vont se livrer bataille tout au long de 2020 pour la place convoitée de numéro 1. A notre droite le Peugeot 2008 de deuxième génération enfonce le clou et devient un 3008 miniature. Quant à son ennemi Renault Captur, il adopte un design plus affirmé et, surtout, une qualité de fabrication intérieure très en hausse.

Nissan Qashqai : le retour du précurseur

Il avait inventé le genre des SUV compacts en 2007 et reviendra au mois d’août prochain dans sa nouvelle livrée. Au programme : un design réaffirmé mais pas profondément chamboulé et une taille augmentée. Surtout, le Qashqai nouveau devrait d’emblée adopter des motorisation hybrides et hybrides rechargeables. Il sera sur nos routes dès la rentrée. 2020 sera donc une année essentielle pour Nissan puisque le SUV Juke, renouvelé lui aussi, vient d’arriver en concession. Quant au nouveau X-Trail, version allongée du Qashqai, il sera lui aussi sur les routes à la fin de l’année.

DS4 Crossback : l’offensive du premium français continue

Après le petit SUV urbain DS3 Crossback, la marque premium du groupe PSA continue de renouveler ses modèles. Le nouveau DS4 Crossback trouvera sa place cet automne entre le DS3 et le grand DS7 Crossback, un modèle à qui il emprunte d’ailleurs les motorisations hybrides. Une version « berline », simplement nommée DS4 devrait également être lancée dans la foulée.

Ford Kuga : un SUV prêt à bondir

Si les tarifs de la plupart des modèles annoncés ne sont pas encore connus, le nouveau Ford Kuga semble déjà dans les starting-blocks. Le nouveau SUV du constructeur américain sera disponible dès le mois de juin à partir de 26 600 euros. Entièrement revu, le Kuga 2020 se dote d’une ligne fine et plutôt latine. L’on connait également les motorisations qui l’équiperont, et ils sont nombreux. Pas moins de trois diesels sont au programme, de 120, 150 et 190ch. La version de 150ch sera disponible en micro-hybridation. Côté essence, quatre moteurs sont prévus. Deux blocs de 120 et 150 ch, mais aussi un hybride simple de 225ch et un hybride rechargeable de même puissance. Cerise sur le gâteau, le Kuga nouveau se verra équipée d’une banquette arrière coulissante sur 20cm.

Land Rover Defender : le retour du SUV inusable

Il a usé ses pneus sur toutes les rocailles et dans tous les déserts du monde depuis 1948. Mais les mythes doivent eux aussi se moderniser. Ce sera chose faite dès le mois de juillet avec le Land Rover Defender du 21e siècle. Car l’on a beau être un baroudeur, il faut s’adapter à son époque. Alors l’engin adopte des roues indépendantes et une suspension pneumatique en option. A l’intérieur, les dernières technologies répondent présent. Mais on est chez Land Rover. Alors les vis restent apparentes, la carrosserie est toujours en aluminium et les capacités de franchissement sont intactes. Côté moteurs, ils sont quatre. Deux diesels de 200 et 240 ch permettront d’arracher le lourd engin et côté essence, le choix s’orientera sur un bloc de 300ch à quatre cylindres, ou un plus noble 400ch et six cylindres.

Partagez l'article sur :