Moteur essence et boite auto : la bonne alchimie

Les boites automatiques sont de plus en plus souvent associées à des moteurs essence dernière génération. Plus douces, plus rapides, plus efficaces, voici 5 modèles qui valent le détour, de la mini citadine à la familiale.

Les boites automatiques se sont bien améliorées ces dernières années. A la douceur, elles ajoutent une réactivité qui rend la conduite agréable tout en permettant d’économiser du carburant. Du coup, de plus en plus de Français se tournent vers ce type de transmission qui met le pied gauche au repos. En 2001, seulement 5% des automobilistes optaient pour l’automatisme. En 2019, elle atteint quasiment 30%. A terme, les boites automatiques deviendront sûrement majoritaires dans l’hexagone, notamment sous l’impulsion du nouveau permis de conduire qui les valorisent et du développement des voitures électriques qui ne feront qu’accentuer cette tendance. Aujourd’hui, presque une voiture neuve vendue sur trois dispose désormais d’une transmission automatique. Certaines marques voient même leur clientèle plébisciter l’automatisme comme Mercedes (97 % des immatriculations), Audi (85%) ou BMW (84%). Voici 5 modèles qui font merveille avec leur boite auto est associée à un moteur essence.

Hyundai i20 : une citadine polyvalente en boite auto

boites automatiques

Au moment de dégoter sa future citadine en boite auto, on pense rarement à la Hyundai i20. Dommage, car le coréen propose la version 1.0 T-GDi DCT-7 qui ne manque pas d’atouts. Son trois cylindres est plutôt discret, vibre peu et se montre volontaire. Il est bien épaulé dans sa tâche par une boite à double embrayage et 7 rapports. Douce et réactive, elle améliore le confort de conduite sans pénaliser la consommation. De quoi renforcer l’intérêt pour cette citadine bien équipée, plutôt accueillante et assez compétente sur route.

Volkswagen Golf : une berline compacte à la boite auto rapide et douce

boites automatiques

Au volant de la Volkswagen Golf équipée de la DSG7, on se demande bien quel serait l’intérêt de passer les vitesses soi-même. Cette boîte auto à 7 rapports allie réactivité et douceur, et ajoute en plus un mode « roue libre » qui permet de grappiller quelques décilitres de carburant. Combiné à l’excellent moteur 1.5 TSI capable de désactiver la moitié de ses cylindres, on obtient des consommations très basses, associées à des performances excellentes. Doux et agréable, cet ensemble moteur/boîte fait figure de référence dans la catégorie. Spacieuse, sérieusement construite et rassurante, cette Golf a tout pour plaire, même d’occasion.

Seat Arona : un petit SUV à la boite auto très efficace

boites automatiques

Le Seat Arona ne propose une boite auto qu’avec deux motorisations : le 1.6 TDI 95 et le 1.0 EcoTSI 115. La DSG 7 convainc tout de suite par la rapidité de ses changements de vitesses et ses réactions adéquates. On peut juste lui reprocher quelques à-coups lors des manœuvres à basse vitesse. Sa boite auto ne fait que conforter les qualités du SUV citadin de Seat.

Peugeot 3008 : une des super boites automatiques pour un SUV compact

boites automatiques

Ce n’est que récemment que le Peugeot 3008 a troqué sa boite auto EAT6 contre une EAT8, gagnant deux vitesses au passage. Les deux pignons supplémentaires permettent d’abaisser la consommation. Cette EAT8 fait preuve d’une belle douceur au quotidien et transcende l’agrément de conduite du 3008. Un mariage entre l’essence et la boite auto incontournable !

BMW 330i : une familiale musclée à la boite auto BVA8

boites automatiques

La nouvelle BMW série 3 existe aussi en essence. Et la version 330i de 258 ch s’associe à la boite automatique à 8 rapports. Sa BVA8 est juste la crème de la crème. Les performances sont excellentes, la sobriété étonnante (seulement 6.6 l/100km sur autoroute) et le plaisir de conduire au meilleur niveau de la catégorie. 

Partagez l'article sur :