Marques et modèles

Top 5 des modèles pas chers en boîte auto

La boîte automatique séduit de plus en plus d’automobilistes. Un peu plus chère, elle reste rare dans les catégories les plus accessibles. Voici le top 5 des modèles les plus abordables du marché dotés d’une boîte auto.

Mitsubishi Space Star boîte auto

Durée de lecture estimée : 4 minutes

Au Japon et aux Etats-Unis, la boîte auto est monnaie courante sur les voitures. En France, elle grignote du terrain en sont équipées. La grande majorité des voitures neuves sont désormais équipées d’une boîte auto et on les retrouve déjà en nombre sur les véhicules d’occasion, qu’il s’agisse de citadines, de berlines ou de SUV. Le bon vieil embrayage cède du terrain : toutes les supercars, de Ferrari à Porsche en passant par McLaren ou Bugatti, ont un meilleur couple grâce à leur boîte auto systématiquement présente. Et depuis l’arrivée des boîtes auto à double embrayage qui préparent le rapport suivant, selon la conduite, et permet de l’enclencher ultra-rapidement dès que nécessaire, ces boîtes sont aujourd’hui les plus économes en carburant, lorsqu’elles sont utilisées en douceur. Certes, sur des modèles généralistes, elles imposent un effort financier compris entre 1 000 et 2 000 euros. Mais ce surcoût est de plus en plus souvent amorti à la revente car la BVA constitue désormais un plus pour le marché de l’occasion, étant donné que 25% des autos neuves sont déjà vendues ainsi et que la demande progresse d’année en année. La mise en place d’un permis spécial boite auto, avec une formation à la conduite plus courte commence également à favoriser cet essor. 

Boîtes automatiques : différentes technologies

Il existe différentes technologies de boîte automatique. La boîte à variation continue ou CVT : une courroie (ou une chaîne) relie deux poulies. Sur chaque poulie, deux flasques coniques mobiles s’éloignent ou se rapprochent l’une de l’autre afin de faire varier en continu le diamètre de l’axe autour duquel la courroie s’enroule, créant ainsi une infinité de démultiplications. Très douce à l’usage, la boîte CVT reste associée généralement à de petits moteurs pour éviter la sensation que le moteur mouline. Autre technologie : celle de la boîte à double embrayage avec une boîte dédiée aux rapports impaires (1e, 3e , 5e) et l’autre aux rapports pairs (2e, 4e, 6e).  Ces boîtes très en vogue concilient rapidité et économie à l’usage mais sont plus coûteuses. Enfin, la boite classique met en place un convertisseur de couple hydraulique qui remplace l’embrayage classique. Elles connaissent un retour en grâce depuis quelques années à tous les niveaux de gamme. 

Top 5 des voitures abordables à boîte automatique

L’argument massif de la mini citadine Mitsubishi Space Star de 82 ch, c’est son tarif imbattable et sa boite auto CVT. Même si cette dernière donne l’impression de patiner et de faire mouliner le moteur à haut régime, l’ensemble fait preuve d’un appétit de moineau (5,8l/100km). La citadine essence Dacia Sandero de 90 ch offre aussi une boite CVT qui lui permet de consommer moins de 7l/100km. La berline Skoda Scala de 110ch, pour sa part, propose une boite auto (DSG7) à prix doux qui en fait l’un des meilleurs trois cylindres du marché. Renouvelée en 2018, la Ford Focus en a profité pour troquer son excellente boîte PowerShift à double embrayage pour une transmission automatique classique, à huit rapports. Sobriété en ville (6l/100km) et sur autoroute (5,5l/100km). Enfin, le SUV essence Citroën C3 Aircross de 130 ch, offre une boîte auto classique à 6 rapports (EAT6) pour une conso moyenne de 7,7l/100km. Sa délicatesse générale est appréciable au quotidien. Un SUV polyvalent idéal pour les longs trajets.  

Le permis de conduire auto

Le permis « boîte auto » existe depuis 2017. Son atout : treize heures de conduite au lieu de vingt en boîte mécanique suffisent pour décrocher le précieux sésame. De ce fait, le permis de conduire boite auto est un peu moins onéreux (30% moins cher). Le public cible : les personnes qui ont tendance à être stressées. Car débuter son apprentissage de la conduite sans se préoccuper de changer les vitesses mécaniquement permet de diminuer le stress et de se concentrer essentiellement sur la route. Le titulaire d’un permis boite auto peut, s’il le désire par la suite, le convertir en permis B classique. Comment ? En suivant 7 heures de formation supplémentaires dans une auto-école agréée pour opérer cette conversion