Citadine d’occasion : Conseils pour bien acheter à petit prix

Reine des espaces urbains, la citadine a le vent en poupe. Le segment représente plus de la moitié des ventes de véhicules neufs chaque année. Et cette tendance se confirme sur le marché de l’occasion. « Abordables » en neuf, elles le sont encore plus en seconde main et sont donc très recherchées. Voici quelques conseils pour bien choisir sa citadine d’occasion.

Faites une sélection

Avant de se lancer dans la recherche d’une petite voiture d’occasion pas chère, il est important d’établir une liste de modèles correspondant au budget que l’on s’est fixé. Si une citadine neuve de moyenne gamme se vend aux alentours de 10 000 €, sachez qu’au bout de quelques années sa cote a diminué de moitié, soit un tarif autour de 5 000 €. À ce prix il est possible de s’offrir un modèle récent et généralement peu kilométré. Pour un budget inférieur, l’offre est tout aussi nombreuse, mais il faudra opter pour une auto un peu plus âgée. Tout dépendra de l’utilisation que vous voudrez en faire (deuxième voiture, jeune conducteur, etc.).

Comparez les offres

Les offres sont généralement nombreuses, mais les prix varient parfois fortement d’un vendeur à l’autre pour un modèle similaire. Même s’il s’agit d’un exemplaire recherché, n’hésitez pas à comparer plusieurs annonces pour affiner votre sélection. Ne « foncez » pas tête baissée et prenez le temps de réfléchir. Des annonces, il y en a de nouvelles chaque jour, soyez patient !

Notre conseil : ne pas se figer sur un modèle précis

La majorité des constructeurs sont présents dans le segment. Français ou étrangers, il y a parfois d’excellentes affaires à réaliser sur des modèles un peu moins recherchés, mais dont la réputation de la marque et leur fiabilité ne sont plus à prouver.

 

La mécanique : un élément à ne surtout pas négliger !

Si l’on peut se permettre de « fermer » les yeux sur quelques détails de carrosserie, leur terrain de prédilection étant la ville, les citadines sont généralement fortement sollicitées. Accélérations, redémarrages, nombreux changements de rapports font souffrir la mécanique et notamment le système d’embrayage ainsi que la boite de vitesses. Le kilométrage n’est pas forcément un bon indicateur pour ce type de voiture. On entend d’ailleurs souvent dire qu’une auto kilométrée ayant parcouru principalement de longs trajets peine beaucoup moins qu’une voiture n’arpentant que de la ville. Lors du choix, une vérification de l’état mécanique est essentielle.

Quel carburant pour ma petite voiture d’occasion pas chère ?

Même lorsqu’on recherche une petite voiture d’occasion pas chère, le choix du carburant est un critère à prendre en compte. Les citadines sont disponibles en motorisation essence, diesel et même électrique pour les plus récentes, voire hybrides. Pour des déplacements exclusivement urbains, un modèle essence peut parfaitement correspondre. En revanche, pour des déplacements mixtes le diesel se révélera plus économique à l’usage. Les modèles électriques ou hybrides sont bien sûr économiques, mais encore assez peu nombreux sur le marché de l’occasion. Le choix du carburant dépendra essentiellement de votre profil de conducteur, sachant que si le passage à la pompe est moins fréquent pour un diesel, le coût d’entretien est généralement plus conséquent.

Ne pas faire l’impasse sur l’essai

Même si elle vous fait « de l’œil » et vous fait craquer d’emblée, n’achetez pas votre citadine sans l’avoir essayée au préalable. Cela permettra non seulement de vous faire une idée générale du véhicule, mais également de déceler d’éventuelles anomalies, comme un embrayage qui patine par exemple. Que ce soit auprès d’un particulier ou d’un professionnel, l’essai est primordial. Il est aussi conseillé de ne pas faire cet essai seul(e). Faites-vous accompagner, vous serez en plus en position de force vis-à-vis du vendeur.

Bon à savoir : elles ne sont pas toutes fiables !
Avec leur faible motorisation, les citadines sont parfois sollicitées plus que de raison et certains modèles ont eu leur lot d’avaries, alors que d’autres sont quasiment irréprochables. Avant de faire votre choix, consultez les fiches auto, les sites automobiles et faites-vous une idée précise du modèle qui vous intéresse pour être sûr d’avoir débusqué la petite voiture d’occasion pas chère tant convoitée.

Peu chères en seconde main, les citadines rendent de fiers services, notamment en circuit urbain. Faciles à garer, peu gourmandes et relativement fiables, elles sont de plus en plus recherchées. Certes, leur « bouille » sympathique en ferait craquer plus d’un. Mais attention, pour dénicher la petite voiture d’occasion pas chère, sachez que l’habit ne fait pas toujours le moine, soyez donc vigilant !

Partagez l'article sur :