Que vaut la voiture la moins chère de France ?

voiture-moins-chère-header

La voiture la moins chère du marché français est actuellement la Logan. Il s’agit d’un véhicule de la marque Dacia, qui s’est fait connaitre par son approche low-cost du marché de l’automobile.

Un modèle relooké pour plus de modernisme

La Dacia Logan est la première voiture la marque de voiture roumaine. Initialement destinée aux marchés émergents, elle connait un grand succès sur le marché européen, notamment français. En effet, elle convient parfaitement aux conducteurs à la recherche d’une petite citadine pratique et peu coûteuse. La Logan 2 est accessible à partir de 7790 euros, ce qui fait d’elle la voiture la moins chère du marché français. Même si elle reste basique avec des lignes simples, une récente mise à jour du design a permis d’améliorer son esthétisme. La partie avant de la voiture arbore désormais une nouvelle calandre qui ressemble à celle du Duster. Les boucliers sont également redessinés au niveau des antibrouillards. Les feux de jour sont à LED pour apporter une meilleure luminosité. À l’intérieur, l’habitacle est basique, mais un changement a été apporté au niveau de l’ergonomie. Les commandes des vitres se trouvent désormais sur la portière et non plus sur la console centrale. De même, un accoudoir est placé du côté du conducteur. Pour ce qui est de la praticité, de nouveaux espaces de rangement sont installés sur le côté de la console. Le coffre, lui, reste inchangé avec un volume correct de 510 litres.

Un comportement routier appréciable

Une voiture pas chère ne signifie pas forcément un véhicule peu fiable et difficile à conduire. La Dacia Logan en est la preuve. Cette voiture, équipée d’un moteur dci 75 ou 90 chevaux présente un certain dynamisme. Vous ne rencontrerez donc aucun problème notoire au niveau de l’accélération et de la reprise. Même si elle ne permet pas une conduite sportive comme sur certains modèles de citadines, la Dacia Logan reste très plaisante à conduire, et ce, que vous conduisez en ville ou sur route. Une fois sur les grands axes, elle arrive même à atteindre une vitesse de croisière de 130 à 140 km/h avec une grande facilité. En ce qui concerne la consommation, elle reste raisonnable pour une citadine à essence, de l’ordre de 4,9 l/100km. La Logan n’émet que 90 g de CO2 par kilomètre parcouru. En l’achetant, vous n’aurez donc pas droit à un bonus écologique, mais en parallèle, vous n’aurez pas à payer plus pour un malus écologique.

Un confort routier amélioré

Sur route cahoteuse, des mouvements de caisse apparaissent à l’accélération. Le rapport confort/dynamisme du véhicule reste en revanche au-dessus de la moyenne en zone urbaine. Il ne faut pas oublier qu’au départ, la Dacia Logan était destinée aux marchés des pays émergents dont les réseaux routiers ne sont pas toujours de première qualité.

Partagez l'article sur :