Versions d’entrées de gamme : un bon plan ?

Souvent boudées par les consommateurs, les versions d’entrée de gamme sont surtout destinées à la publicité des marques. Mais certains modèles s’avèrent bien équipés et bien motorisés.

Elles se présentent à grands coup de « prix à partir de » ou « loyer à partir de » puisque, dorénavant, la majorité des voitures sont louées avec une option d’achat et non plus achetées directement. Ces voitures d’entrée de gamme sont pourtant rarement achetées. Petit moteur, équipements rares, elles ne séduisent pas les consommateurs. Pourtant, certaines d’entre elles se présentent plutôt sous un bon jour. Attention toutefois : si elles sont moins chères que les versions supérieures (les prix peuvent varier du simple au double), elles sont aussi plus difficiles à revendre sur le marché de l’occasion.

Ford Fiesta : l’honnête

entrées de gamme

La nouvelle petite Ford Fiesta s’en tire très bien avec ses roues de 15 pouces, sa climatisation manuelle, son limiteur de vitesse, son ordinateur de bord et son système audio. Et, côté moteur, son moteur de 85ch fait parfaitement le job. A recommander à ceux qui se contentent de l’essentiel. C’est d’ailleurs le nom de cette entrée de gamme : Essentiel.

Citroën C3 Aircross : presque suffisant

entrées de gamme

Le petit SUV Citroën C3 Aircross offre un régulateur limiteur de vitesse, l’allumage automatique des feux, la détection de franchissement de ligne, et un système audio à 6 hauts-parleurs. Mais, il ne manque qu’un équipement, disponible en option : la climatisation. Dommage.

Renault Megane : presque complète

entrées de gamme

L’entrée de gamme de la Renault Megane, appelée Life, dispose de la climatisation (manuelle), du régulateur/limitateur de vitesse, d’un système audio, du bluetooth et des antibrouillards. Côté moteur, elle est équipée du très honorable bloc essence de 1.2L et de 100 ch. Que demander de plus ? La carte d’accès main libre et l’écran 8 pouces. Pour les obtenir, il faut passer au niveau suivant.

Dacia Duster : la sécurité sans le confort

entrées de gamme

Le Dacia Duster est le SUV le moins cher du marché. Et à ce prix là, il en offre beaucoup. Un moteur essence de 115ch, et la totale côté sécurité passive comme active, avec feux de jour à LED, jantes en acier de 16 pouces, l’ABS, l’antipatinage ASR, l’aide au freinage d’urgence, le contrôle de la trajectoire ESC et l’aide au démarrage en côte. Une dotation étonnante pour un tel tarif. Renault a visiblement tout misé sur la sûreté des occupants, mais cette accumulation d’équipements se fait au détriment du confort : ni climatisation ni radio à ce prix.

Hyundai Tucson : le choix des moteurs

entrées de gamme

Le Hyundai Tucson est très complet. En effet, le SUV coréen donne même le choix entre deux moteurs, essence ou diesel de 155ch. La clim est incluse, comme l’allumage automatique des phares et un ensemble audio. En prime, la garantie est de cinq ans comme sur tous les modèles de la marque.

Audi A4 : pas si radine

entrées de gamme

La réputation des premium allemandes veut que tous les équipements soient en option. Une légende malmenée par cette Audi A4 qui propose son moteur essence 150ch, et un équipement plutôt complet qui inclut : la climatisation automatique, un ensemble audio à 8 hauts parleurs, l’aide au stationnement, un système de détection des autres véhicules, des phares Xénon, le freinage d’urgence automatique, des feux de jour à LED et des jantes alu. Mais, il ne manque plus que le GPS pour disposer d’une auto réellement complète.

Partagez l'article sur :