Top 3 des citadines polyvalentes les moins chères

Un nom revient très souvent quand on demande de citer les voitures neuves les moins chères du marché français : celui de Dacia. Car partout où elle passe, la marque roumaine a pris l’habitude de casser les prix, et le top 3 des citadines polyvalentes les moins chères prouve que Dacia reste bien imbattable dans ce domaine. Mais, en montant légèrement en gamme, quelques modèles restent très accessibles eux aussi.

top-3-citadine-pas-cher

Voitures les plus vendues en France, les citadines polyvalentes se bousculent. Aucun constructeur ne se permet de faire l’impasse sur ce segment où il n’y pas l’embarras du choix, mais un véritable embouteillage de propositions. Des low cost (Dacia Sandero) au premium (Audi A1) en passant par les généralistes (Renault Clio, Peugeot 208) chacun joue sa partition. Reste que, dans chaque domaine, certaines sont plus accessibles que d’autres. Et la Dacia Sandero, la Ford Fiesta et la Renault Clio, forment le top des des citadines polyvalentes les moins chères. 

Dacia Sandero : la basique

Dacia sandero

Le beau n’est pas forcément cher. C’est ce que prouve la Dacia Sandero qui affiche un design soigné et séduisant. Galbes accentués au niveau des ailes, passages de roues marqués, flancs modelés et capot moteur travaillé… La Sandero troisième génération a ajouté un brin d’élégance aux deux précédentes moutures. Niveau habitabilité, l’espace réservé aux jambes des passagers est bonne ainsi que la garde au toit malgré la chute du pavillon. Le coffre de la citadine offre 328 litres mais, petit bémol, une fois les dossiers de la banquette rabattus, le plancher est loin d’être plat. Cette Dacia Sandero polyvalente offre également une nouvelle plateforme technique, issue du savoir-faire de la maison mère Renault, et des moteurs de dernières générations. Le modèleSCe 65, c’est l’économique. Disponible en boîte de vitesses manuelle, ce moteur 3 cylindres moderne et économique de 65 chevaux est conçu pour optimiser le besoin énergétique des trajets urbains. Équipé d’une chaîne de distribution, il permet également de limiter les coûts d’entretien.

Ford Fiesta : la bonne surprise

ford-fiestaST

Née en 2017, la dernière mouture de la Ford Fiesta conserve les qualités de celle qui l’a précédée : un châssis d’une rigueur rare et des moteurs Ecoboost de 3 cylindres ultra sobre et dynamique. Plus haut de gamme que les versions antérieures, la nouvelle citadine se décline de 70 à 200ch, en essence ou diesel. En version de base Essential, la Fiesta peut déjà compter sur l’allumage automatique des feux, les rétroviseurs électriques, des fixations Isofix, la climatisation manuelle, l’alerte de franchissement de ligne et le maintien dans la voie, le limiteur de vitesse, le Bluetooth et un système audio. Son châssis reste le gros atout de la Fiesta qui possède un train avant mordant, une belle vivacité en enchainement de courbes, et un bon confort de roulement. En matière de compromis confort / dynamisme, une Peugeot 208 ne fait guère mieux. En essence, seul un quatre cylindres reste au catalogue : l’ancien 1,1 l atmosphérique (70 ou 85 ch), celui qui lui assure un prix d’appel quasi imparable. Mais c’est principalement le 1.0 Ecoboost qui assure la majeure partie des ventes de la citadine polyvalente. Ce trois-cylindres bien connu, apprécié pour son tempérament assez vif et son agrément, se décline en trois niveaux de puissance (100, 125 et 140 ch).

Renault Clio : la star des polyvalentes

renault clio blanche

La Renault Clio est l’auto la plus vendue en France (seconde en Europe derrière la Volkswagen Golf). La Clio 5 a peu évolué. Mais se révèle plus confortable, plus soignée et plus technologique que les moutures précédentes. Tous ses défauts sont globalement gommés à merveille. A l’origine de son design, un grand nom : Laurens van den Acker qui a su lui apporter un soupçon supplémentaire d’élégance. Idem dans l’habitacle avec une amélioration notable de la qualité perçue, plus de sophistication et une forte présence technologique. A l’arrière, les passagers bénéficient d’un espace aux jambes correct. Et, niveau coffre, ce dernier peut contenir 391 litres. Le châssis de la Clio 5 a également été revu avec la nouvelle plateforme CMF-B dont a bénéficié le nouveau Nissan Juke. La citadine polyvalente est ainsi mieux suspendue et les amortisseurs encaissent mieux les aspérités.