Peugeot 308 3ème génération : dans les concessions en Octobre 2021

La Peugeot 308, la star des compactes françaises, va se renouveler après 8 ans de commercialisation. La prochaine, aux proportions similaires, va adopter le nouveau style maison pour ressembler à la 208.

peugeot-308-generation-3

Elle a sauvé la maison Peugeot. En quasi faillite au moment de son lancement en 2013, le Lion doit son salut à la compacte Peugeot 308 qui, d’emblée, s’est imposée comme référence sur son segment, aux côtés de l’indétrônable Golf. Elue voiture de l’année lors de sa sortie, elle a longtemps trôné au sommet des ventes. Mais le temps a passé et, après un restylage en 2017, elle s’est laissée distancer par un concurrent interne, le 3008. Les SUV emportent tout sur leur passage, même les best-sellers. Alors, la Peugeot 308 va se renouveler, après plus de 7 ans de bons offices.

La berline à l’automne, le break au printemps

La nouvelle Peugeot 308 sera dévoilée le 18 mars prochain. Puis entrera en production au mois de mai dans l’usine de Mulhouse. Son arrivée en concessions est programmée en octobrepériode où le constructeur dévoilera la déclinaison break SW qui sera, pour sa part, lancée au printemps 2022.

Après la nouvelle DS4, c’est donc bientôt au tour de Peugeot de lever le voile sur la nouvelle génération de sa 308. Ce troisième opus étrennera le nouveau logo de Peugeot inspiré de celui des années 60. Et si son style ne sera pas aussi spectaculaire que celui de la DS4, la Peugeot 308 III arborera des lignes plus dynamiques. Elle devrait en tous cas arborer le nouveau style maison, en s’inspirant de la 208 et du 2008, avec une signature lumineuse en forme de griffes, de lion bien-sûr.

Peugeot 308 : une version plus crossover au programme

La nouvelle compacte mulhousienne a du pain sur la planche. La star des berlines compactes devra lutter contre une autre pointure : la Volkswagen Golf. Mais aussi contre bien d’autres stars de la catégorie comme la Mazda 3 ou la Honda Civic, ou la Toyota Corolla, plus confidentielles chez nous, mais très implantées à travers le monde. L’auto se doit donc d’être parfaitement réussie et faire aussi bien que l’actuelle qui a cartonné. D’où l’idée de multiplier les carrosseries de la Peugeot 308 pour que les ventes s’envolent. Le Lion devrait notamment proposer une version crossover, à la manière d’une Kia XCeed, et qui serait dotée de protections en plastique et d’une position de conduite un peu surélevée sans rouler sur les plates-bandes du Peugeot 3008 qui incarne déjà le SUV compact.

Peugeot : une version e-308 se prépare

Dans un premier temps, une version électrifiée de la Peugeot 308 n’avait pas été jugée rentable. Mais, devant la hausse des ventes des véhicules électriques et aussi la réduction des émissions de CO2 afin d’éviter les pénalités de l’Europe, le Lion a décidé de suivre les pas de Volkswagen avec l’ID.3 ou le lancement de la Renault Mégane Electric (fin 2021). La plateforme de l’e-308 ne partagera pas celle du futur e-3008 qui déboulera fin 2023. Mais de l’évolution de la plateforme EMP2, baptisée V3, comme la DS4.  De quoi bénéficier du nouveau moteur électrique Nidec/PSA et d’une batterie inédite. Pour être capable de rivaliser avec la concurrence, la e-308 devra offrir une autonomie suffisante. La Volkswagen ID3 offre une autonomie entre 350 et 500 km selon la batterie choisie. L’e-308 devra faire mieux ou aussi bien. Un défi pas impossible à relever car la compacte sochalienne pourra compter sur son poids moindre, son aérodynamique léchée et une évolution de la chimie de la batterie.

Partagez l'article sur :