Actualité Auto

Mercedes : le virage de l’électrique

Dès 2021, Mercedes lancera 6 nouveaux modèles 100% électrique en production. Deux autres débouleront en 2022, en se concentrant d’abord sur le marché européen. 

Mercedes

La voiture à hydrogène sur laquelle a longtemps misé le constructeur Mercedes est définitivement un projet du passé. L’accélération du virage électrique de la firme à l’étoile est lancée : tout se jouera ces deux prochaines années. Pour l’heure, Mercedes ne se concentrait que sur un seul modèle électrique :  le SUV EQC, un gros SUV premium frôlant les 90 000 euros. Son lancement n’a pas été un succès pour la marque, avec des chiffres de ventes riquiquis face à un concurrent comme Audi par exemple.  

Mercedes : 6 nouveaux modèles pour démocratiser l’électrique 

Mais la firme à l’étoile n’a pas dit son dernier mot et déploiera de nouveaux modèles pour démocratiser à plus grande échelle l’électrification Mercedes. Dans deux ans, Mercedes proposera au total huit modèles 100 % électriques. Soit six véhicules inédits prévus pour 2021 et 2022. L’objectif de la marque : être leader de la mobilité électrique.  « Nous voulons être leader dans le domaine de la mobilité électrique et nous concentrer en particulier sur la technologie des batteries. Nous adoptons une approche globale, allant de la recherche et développement à la production, en passant par la coopération stratégique », a confié Markus Schäfer, responsable de la recherche chez Daimler et COO de Mercedes-Benz. Il va donc falloir rattraper le retard. Car en Allemagne, Audi est déjà au coude à coude et Volkswagen a lancé son ID3, une auto électrique accessible. Les constructeurs asiatiques comme Hyundai ou de nouvelles marques telles que NIO ou Xpenp mettent également la pression à Mercedes parti avant le coup d’envoi. Et aux Etats-Unis, Tesla ou Lucid Motors ont déjà pris une bonne année d’avance. 

Mercedes EQS : 1er modèle conçu uniquement pour l’électrique 

Déjà composé du SUV EQC, le catalogue électrique de l’Etoile va bientôt être complété par six modèles dont quatre entreront en production dès 2021. L’auto électrique vedette 2021 de Mercedes sera la berline EQS. Une grande voiture qui marquera une étape importante puisqu’il s’agira du premier modèle pensé uniquement pour l’électrique, avec une plate-forme spécialement conçue pour ce genre de motorisation. La Mercedes EQS ambitionne de concurrencer la Tesla Model S qui a déjà de gros soucis à se faire avec la Porsche Taycan. Le gabarit de l’EQS (5 mètres de long) affiche clairement la vocation routière de cette future berline. Les données vont également en ce sens :autonomie de 700 km (WLTP) et une puissance de 400 ch. Une version de 600 ch signée AMG serait également au menu. Des chiffres qui peuvent sérieusement mettre en difficulté la Tesla Model S qui propose pour sa part 610 km (WLTP) d’autonomie ainsi que la Porsche Taycan et ses 463 km(WLTP) autorisés avant recharge. La production commencera au cours du premier semestre 2021 à Sindelfingen, en Allemagne. Cerise sur le gâteau : petite sœur EQE commencera aussi à sortir des chaînes de production en 2021, à Brême. 

Capitaliser sur les SUV électriques 

Dans sa stratégie à l’électrification, Mercedes capitalise évidemment sur les SUV, le segment le plus en vogue. L’EQA, petit SUV compact déboulera courant 2021. Son look déjà entraperçu tend à faire penser que ce modèle sera un remplaçant du GLA thermique. Mercedes précise que l’EQA sera produit en Allemagne mais également en Chine dans son usine à Pékin. Un second modèle pointera le bout de son capot au cours de l’année : il s’agira du grand frère EQB, avec une production en Allemagne et en Chine également.

Mercedes EQE : berline d’affaire électrique

Dernier modèle prévu en 2021 : le Mercedes EQE présenté comme une « berline d’affaire électrique », qui sera elle aussi destinée à la fois au marché européen et asiatique. L’occasion de rappeler pour la marque qu’elle attendra 2022 pour proposer des variantes de ses berlines (EQS et EQE) aux États-Unis, avec des exemplaires directement produits sur place dans ses usines de Tuscaloosa.