Voiture occasion essence : comment choisir ?

voiture essence occasion

Avec les récentes mesures gouvernementales destinées à réduire drastiquement le nombre de véhicules polluants, les consommateurs se tournent peu à peu vers les moteurs à essence, réputés émettre moins de monoxyde de carbone dans l’atmosphère. Si les dernières générations sont de plus en plus sobres grâce au downsizing (réduction de la cylindrée), le marché est plus diversifié en occasion, notamment pour les plus anciennes. Mais comment faire le bon choix ? Voici trois interrogations essentielles à se poser pour bien choisir son véhicule essence.

Quels sont mes besoins ?

S’ils sont souvent moins chers à l’achat et également plus économiques à l’entretien, les véhicules essence consomment plus que les voitures équipées d’un moteur Diesel. Les statistiques indiquent qu’un véhicule essence parcourt en moyenne 15 000 km chaque année. Si votre kilométrage annuel ne dépasse pas ce potentiel, vous avez tout intérêt à vous tourner vers ce type de carburant. En occasion, les véhicules à essence se négocient généralement moins cher, même si la tendance s’inverse peu à peu. Eh oui, les moteurs à essence ont de nouveau la cote, même en occasion !

Bon à savoir : amortissement à court terme

En raison de leur prix inférieur et d’un coût d’entretien plus faible, les véhicules essence sont plus intéressants sur le court terme. A contrario, il faut parcourir au minimum 20 000 voire 25 000 km par an pour commencer à rentabiliser son Diesel. Voilà qui mérite réflexion !

 

Pour quel usage ?

Acheter une voiture essence d’occasion peut s’avérer très intéressant, notamment en ce qui concerne le prix. Longtemps boudés, ces moteurs reviennent peu à peu sur le devant de la scène et les bonnes affaires sont encore nombreuses en occasion. Mais l’achat doit tout de même être réfléchi. Pour un usage citadin, un petit véhicule essence suffira amplement, mais s’il s’agit de la seule auto de la famille, cela pourrait rapidement devenir un obstacle pour les déplacements familiaux. Les modèles à essence sont aussi bien équipés que leurs homologues roulant au diesel et disponibles dans tous les segments. Le choix est donc vaste, y compris sur le marché de l’occasion. Il suffit de choisir la taille idéale en fonction de ses besoins.

Quelle motorisation ?

Comparés à la motorisation Diesel, les « essence » sont généralement plus fiables, car moins complexes. Même si l’injection directe a fait son arrivée, certains équipements comme le FAP (filtre à particules) ne viennent pas compliquer le fonctionnement des moteurs. Pour les petits trajets, une petite citadine à moteur essence atmosphérique procure suffisamment de puissance et s’avère relativement économique à l’usage, même si le passage à la pompe est un peu plus fréquent. Mais ce n’est pas forcément dans cette catégorie que vous trouverez la meilleure voiture essence en occasion. Il faut, pour rappel, savoir au préalable à quel usage sera destinée voiture. Et si la réponse est pour de grands trajets routiers, nous vous conseillerons de vous tourner vers certains constructeurs premium qui proposent encore d’excellentes motorisations de grosse cylindrée, type V6 3.0 atmosphérique. Très puissants et bénéficiant d’un couple phénoménal, ils sont même réputés plus sobres par rapport à de plus petits moteurs, mais – comme vous pouvez vous en douter – ils seront plus gourmands.

Des moteurs à essence de plus petite cylindrée et turbocompressés ont fait leur apparition il y a quelques années. Répondant aux nouvelles normes de pollution, ils sont sobres, mais également souples et performants grâce à l’adjonction d’un turbocompresseur. Ainsi, on trouve d’excellents trois cylindres 1 ou 1,2 l aussi à l’aise en ville que sur l’autoroute. De par leur polyvalence, ils sont une excellente alternative par rapport au moteur Diesel.

Les motorisations hybrides sont également déjà disponibles en occasion. Il faudra cependant prendre en compte le fait que seuls les trajets urbains permettent de bénéficier de la motorisation électrique. Plus chers, ils ne sont pas forcément une bonne affaire pour les trajets exclusivement routiers. À voir !

Bon à savoir : les carburants alternatifs sont toujours intéressants

Les véhicules équipés au GPL ou fonctionnant au bioéthanol sont toujours disponibles chez la majorité des constructeurs. Les ventes s’essoufflent cependant en raison de la faible implantation des postes d’approvisionnement. Fiables et économiques, ils peuvent être de bonnes affaires en occasion grâce à un prix de vente généralement inférieur à la cotation officielle.

 
Eh oui, le véhicule essence reprend du service. La hausse du prix du diesel, l’arrivée de taxes supplémentaires, les vignettes de circulation (Crit’Air) et les récents progrès des constructeurs en matière de performances et de consommation ont eu un effet boule de neige sur le marché de l’occasion. S’ils étaient plutôt boudés il y a encore quelques années, ils sont de plus en plus recherchés dans les petites annonces en ligne.

Partagez l'article sur :