Audi e-tron Sportback 55 Quattro : SUV coupé spectaculaire

Il y a un an, déboulait sur nos routes l’Audi e-tron Quattro.  Il y a quelques mois, une nouvelle version a fait son apparition : l’e-tron Sportback 55 Quattro qui arbore la forme d’un « SUV coupé » aux lignes époustouflantes. Avec ses 500 ch, la « 55 » n’est autre que la plus puissante des Audi électrifiées.

Audi e-tron

L’Audi e-tron Sportback est une vitrine impressionnante qui, comme tous les autres SUV électriques premium, souffrira au départ du manque de superchargeurs sur notre territoire. Performances, dynamisme et qualité de fabrication sont au rendez-vous de cette version Sportback de l’E-Tron qui ressemble à une grande berline avec de grandes jantes de 21 pouces en alu et compte bien affronter la Tesla Model S ou la Tesla Model X qui est un grand SUV. Cette carrosserie coupé Sportback, c’est le point fort de cette Audi « 55 » : non seulement ce type de design est de plus en plus demandé par les automobilistes, mais il est également plus aérodynamique et améliore ainsi les performances. Grâce à son meilleur coefficient de pénétration dans l’air, l’e-tron 55 Quattro voit son autonomie passer de 416 à 446 kilomètres. Une façon de se remettre dans la course face à la Jaguar iPace et Mercedes EQC, les deux autres SUV premium électrique du marché, qui disposaient jusqu’à présent d’une plus grande autonomie.

Audi e-Tron 55 : 503 ch

Le SUV électrique aux anneaux se met au sport en adoptant un troisième moteur : il porte ainsi sa puissance à plus de 500 ch. De quoi réaliser des accélérations fulgurantes à bord de ce mastodonte d’acier et d’aluminium. Audi annonce un 0 à 100km/h en 4.5 secondes. Un bon score que ce genre d’engin survoltés abattent dans le silence. La marque aux anneaux annonce 446 km d’autonomie. Dans la vraie vie, la « 55 » parcourt plutôt jusqu’à 350 km maximum sans en passer par le réseau « Ionity » qui permet de récupérer 80% de charge en 30 minutes. C’est hélas encore trop peu pour espérer partir en vacances avec sa petite famille sans passer son temps à s’arrêter à une borne de recharge… Pour celles et ceux qui veulent cruiser à bord de cette Audi e-Tron électrifiée, c’est une bonne idée : ce SUV coupé est un véritable tapis volant au cocon apaisant avec son design épuré et ses matériaux de grande qualité. Ses sièges sont d’un confort royal. Et la banquette arrière, spacieuse et modulable, offre un confort digne des meilleures berlines et limousines du premium germanique. Petit gadget high-tech qui s’avère finalement moins cher en cas de casse : les caméra-rétro qui remplacent les gros rétroviseurs classiques. 

Un coffre moins grand

Du SUV e-tron à la Sportback, il n’y a qu’un pas. Et du coffre en moins. Car avec son nouveau design et sa partie arrière plus profilée, le volume du coffre perd 45 litres. Il en affiche désormais 555 (et jusqu’à 1.655 litres en rabattant la banquette arrière). Quant au poids, l’auto aux anneaux en a pris : l’Audi e-Tron 55 :« 55 » électrique pèse près de 2,5 tonnes pour 5 mètres de long. C’est d’ailleurs pour cela que le châssis a été revu pour supporter l’embonpoint de plus de 50 kg engendré par le troisième moteur. Les cales de bras inférieurs sont 50 % plus rigides et les barres anti-roulis plus raides (20%). La suspension pneumatique parvient néanmoins à préserver un excellent confort malgré la présence des grandes jantes optionnelles de 21 pouces. Prochaine étape vers encore plus de sportivité : l’Audi e-Tron GT. Cette concurrente de la Porsche Taycan sortira fin 2020.

Prix Audi e-tron Sportback 55 Quattro : à partir de 86.6000 euros

Partagez l'article sur :