10 trucs pour consommer moins pendant les vacances

Cette année, les vacances des Français se passent principalement dans l’hexagone à cause de la COVID 19. La majorité va éviter les transports en commun et le budget pour prendre la route des vacances sera conséquent puisque le lieu de repos se situe souvent à quelques centaines de kilomètres. Alors, quand il faut serrer les boulons du portefeuille, c’est toujours bon d’économiser du carburant. Voici dix astuces pour consommer moins pendant les vacances.

Consommer moins vacances

1 – On pense à démonter les barres de toit

Cette première astuce est archi classique. Mais, même si c’est un peu pénible, il faut penser à  démonter les barres de toit une fois arrivé car cela peut engendrer une surconsommation de 5 à 15 % de carburant. 

2 – Surgonfler les pneus pour les longs trajets

Avoir des pneus sous gonflés, c’est dangereux et ça entraine une surconsommation. En effet, avec une pression plus basse de 200 g, on consomme 5% de plus. Avant de prendre la route des vacances, il faut gonfler les pneus à froid et les gonfler de 200 g de plus que les préconisations pour économiser 3% de carburant. On trouve en général ces informations dans la trappe à carburant ou dans la portière (ou encore dans le manuel d’entretien). 

3 – Se servir correctement de la climatisation

Sur l’autoroute, ouvrir les fenêtres engendre une surconsommation supérieure à la climatisation. Dekra avait fait des tests et a démontré qu’à 130 km/h sur autoroute avec une Golf diesel, on consommait plus en ouvrant légèrement les fenêtres qu’en mettant la clim. On a donc tout intérêt à rouler avec la clim quand il fait chaud. Si on tient vraiment à économiser au maximum, il faut couper la clim dans les côtes et, en revanche, la laisser dans les pentes où elle devient gratuite car c’est le poids de la voiture qui entraîne le compresseur. Parfait dans une région vallonnée. 

4 – Le régulateur de vitesse : faux ami pour économiser du carburant

Mieux vaut ne pas enclencher le régulateur de vitesse sur autoroute. Ce dernier fait consommer plus contrairement à ce qu’on pourrait croire car on lui demande de maintenir une vitesse toujours égale. Or, dans certains cas de figure, le régulateur de vitesse va accélérer un peu plus que nécessaire. Par exemple, sur un faux plat, si on a mis 130 km comme vitesse de consigne, il va accélérer plus violemment qu’on ne le ferait soi-même. C’est donc un faux ami en matière de consommation de carburant. 

5 – Consommer moins : Ecoconduite

La pratique de l’écoconduite a évidemment des effets très bénéfiques sur la consommation de carburant. On démarre gentiment sur le premier rapport puis on passe le plus rapidement possible sur le dernier rapport selon la vitesse à laquelle on doit rouler. A éviter absolument : rouler en sous régime ou en sur régime. Sur le tableau de bord, il suffit de suivre les indications pour changer les rapports pile poil au bon moment. 

6 – Type de carburant

Le type de carburant peut avoir une incidence sur la consommation du véhicule en fonction de son tarif à la pompe. Le fait de rouler au SP95 E10, par exemple, ne fait pas consommer plus car l’éthanol compense par un rendement moteur un peu meilleur.

7 – Consommer moins : se servir du GPS

Sur le GPS, des fonctionnalités permettent d’économiser du carburant. Le GPS qui connait la topographie de la route en amont par exemple, indique de lever le pied avant un virage ou une descente. On a donc tout intérêt à faire confiance à ce genre de GPS dont les camions ont été équipés les premiers. Un bon GPS permet d’économiser jusqu’à 10 % sur la route. Il fait également économiser du temps et des embouteillages en faisant passer par un itinéraire moins chargé.

8 – Appli stations-service

Pour faire baisser la facture au moment de faire le plein de carburant, des appli iphone comme Essence & Co ou Zagaz existent pour débusquer les stations-service les moins cher. 

9 – Réduire le coût de l’autoroute

Il est parfois moins cher de sortir de l autoroute pour y entrer à nouveau sur un trajet Paris-Lyon par exemple. Car il y a des portions d’autoroute où les tarifs sont plus élevés. Des sites comme autoroute-eco gèrent ces situations automatiquement. Sur certaines portions, en effet, le gain peut-être d’au moins 20%. 

10 – L’entretien du véhicule

Un filtre à air encrassé fait surconsommer. C’est également le cas pour les bougies. Quant au diesel, il faut en décrasser les poumons. Comment ?  En atteignant 3000 tours moteurs pendant un quart d’heure. Ce sera alors un gain de puissance, de la fiabilité retrouvée et une belle économie. Une opération à réaliser en respectant les limitations de vitesse bien sûr : rouler, par exemple, en 3ème sur une route à 80 km/h pour consommer plus provisoirement mais pour ensuite économiser du carburant. Entre un moteur bien entretenu et un moteur encrassé, c’est 20% d’économie. 

Partagez l'article sur :