Essai voiture,  Voiture électrique & Voiture hybride

Essai Toyota Yaris Hybride

Blog Vivacar » Essai Toyota Yaris Hybride

La petite Yaris est un best-seller de Toyota qui, d’occasion, est souvent un bon plan tant elle est fiable et encore dans le coup. Vivacar.fr a fait l’essai vidéo de cette Toyota Yaris hybride 100h.

Nouvelle Yaris hybride : un look plus moderne

toyota-yaris-116h

La nouvelle Toyota Yaris est plus compacte que la précédente génération. Elle fait 3.94 m de long et elle perd 4 cm en hauteur. Pour gagner en habitabilité, Toyota a légèrement élargi sa citadine (1.75 m). A l’arrière, la nouvelle Yaris a récupéré les optiques du CH-R afin d’homogénéiser le style Toyota. Le coffre a une capacité de 286 litres. Le même volume que sur la précédente Yaris. Un petit sous coffre sert à stocker le kit anti-crevaison. Du coup, ceux qui ont besoin de charger beaucoup d’affaires risquent d’être frustrés.

Dans l’habitacle, on constate qu’il y a plus d’espace. Le siège conducteur a été abaissé et la garde au toit est plus importante. Le volant, très compacte, se règle en hauteur et en profondeur. L’intérieur est plus flatteur que celui de la précédente génération. Au centre, un grand écran tactile (8 pouces) orienté vers le passager. Malheureusement, le GPS est toujours aussi mal conçu. Et globalement, l’ergonomie sur cet écran n’a pas été assez travaillé. 

Derrière le volant, un petit tableau de bord très compact avec des informations sur la consommation moyenne et les réglages des aides à la conduite. Un chargeur à induction a été prévu. Et un bouton EV mode pour rouler 2 km en tout électrique. Petite innovation de sécurité sur cette citadine : pour la première fois, elle embarque un airbag central qui est disponible sur toutes les versions de série et empêche que conducteur et passager s’entrechoquent en cas de collision. Sur la banquette arrière, moins d’espace. Pourtant la batterie logée dessous a perdu en taille et en poids (12 kg de moins).

De meilleures performances

Une nouvelle batterie au lithium permet d’améliorer les performances. Selon Toyota, on gagne 100% de puissance en recharge et 50% de puissance en décharge. La nouvelle Yaris hybride revendique une conso moyenne en baisse de 20 % (4.3l/100km) et une puissance accrue de 16%. L’architecture hybride est composée de trois moteurs : un moteur essence (91 ch) et deux moteurs électriques dont un qui sert à propulser le véhicule (80 ch). Au total, 116 ch au maximum car le système embarqué ne permet pas d’additionner les couples et les puissances. Le confort de conduite est nettement amélioré. La direction et les suspensions ont été retravaillées. Cette Yaris est bardée d’équipements de sécurité en option et il y a notamment un outil de maintien dans la voie avec un avertisseur de franchissement de ligne très réactif.

La citadine sur la route

La nouvelle Yaris offre de bonnes performances (le 0 à 100 km/h en 10,3s), et atteint les 130 km/h sans mollesse, le tout dans une ambiance sonore des plus tolérables. Sur autoroute, le 3-cylindres se coupe régulièrement pour optimiser la consommation (6 l/100 km). Sur les petites routes, elle est agile et bonne freineuse. La nouvelle Yaris se montre d’ailleurs si à l’aise que l’on a envie de la titiller. Globalement, elle se montre plus dynamique et agréable à conduire que la précédente mouture.

La Toyota Yaris était encore, il y a peu, la seule citadine hybride sur le marché français. Les choses se compliquent aujourd’hui, avec l’arrivée de la nouvelle version E-Tech de la Renault Clio 5, lancée au mois de juin. La Honda Jazz 4ème génération a également repris le chemin de l’hybridation. La concurrence risque d’être féroce.

Prix nouvelle Toyota Yaris : à partir de 20 950 euros

Article complémentaire

Anne-Charlotte Laugier, journaliste, blogueuse et romancière (Ramsay).