Opel Manta GSe : le coupé mythique en version 100% électrique

Opel sort des archives son célèbre coupé Manta qui avait fait les heures de gloire du constructeur dans les années 70. Pour rendre hommage à l’auto qui avait terminé 4ème du Paris-Dakar en 1984, le constructeur allemand dévoile une version 100% électrique exceptionnelle.

Opel Manta
4

Durée de lecture estimée: minutes

Ce devait être un exemplaire unique. Mais devant l’engouement observé vis-à-vis de cette Opel Manta GSe ElektroMOD, le constructeur va réaliser une étude de marché. Alors, sait-on jamais, peut-être verra-t-elle bientôt le jour en édition limitée… Comme quoi, faire du neuf avec du vieux 50 ans après la sortie de l’originale et jouer ainsi sur la corde nostalgique, ça porte souvent ses fruits. Encore plus en surfant sur la vague du rétrofit comme le fait Opel avec sa Manta ressuscitée, histoire de se payer un bon coup de pub et de montrer son engagement sur le chemin de l’électrique. Car le constructeur allemand compte mettre sur le marché 8 modèles électriques d’ici la fin 2021, dont son premier SUV, le Mokka-e. 

Une Opel Manta fidèle à l’esprit original

La showcar jaune vif est 100% électrisée et voit certains de ses éléments modernisés. Un procédé qui rappelle le coupé e-Legend que Peugeot avait dégainé au Mondial de l’automobile en 2018. Ou encore la manœuvre de Renault qui présentait en début d’année sa réinterprétation de la mythique R5. Pour s’exercer, Opel a décidé de garder les proportions et le profil du célèbre coupé Manta quasi identiques au modèle d’origine. Seules les jantes ont pris de l’envergure et paraissent même démesurées par rapport à la frêle voiture. Opel s’est amusé avec la face avant où les doubles optiques rondes ont été troquées par des feux à LED en forme de boomerang. Un petit ajustement qui lui donne un air « 2021 ». C’est le dernier coup de griffe des designers du groupe : cette calandre lumineuse baptisée Pixel-Vizor a  inspiré les Mokka et Crossland actuels. 

Habitacle numérique 

Pour dépoussiérer son modèle et marquer son engouement pour l’électrique, Opel a dégainé un tableau de bord entièrement numérique en face du conducteur. Sous le capot, le moteur quatre-cylindres a fait place à un moteur électrique de 108 kW (soit 147ch) ainsi qu’une batterie lithium-ion de 31 kWh qui doit lui permettre de rouler dans un rayon de 200 km d’une traite. Autre signe de rajeunissement et de modernité : à l’instar des Opel Corsa-e et Opel Mokka-e de série, l’Opel Manta GSe peut également récupérer l’énergie au freinage et la stocker dans la batterie. Dans l’habitacle, on note aussi la présence d’une boîte manuelle un peu particulière. Cette dernière offre trois rapports qui correspondent à trois vitesses et un dernier rapport qui fait passer la voiture en mode boîte automatique.

La mode du Restomod

Cette Opel Manta GSe ElektroMOD ne se contente pas d’utiliser la méthode du Rétrofit. L’auto suit aussi le mouvement du Restomod tout droit venu des États-Unis. Ce procédé consiste à moderniser dans les moindres détails une voiture de collection. Ce sont des autos remises au goût du jour pour leur faire bénéficier des technologies d’aujourd’hui. Moteurs plus performants, écrans digitaux, sécurité améliorée… Si la silhouette d’origine de l’Opel Manta, est conservée, pour le reste, c’est open bar. C’est ainsi que la petite auto jaune pousse ses gênes sportifs en s’offrant les sièges baquets de l’Opel Adam S, ainsi qu’un kit carrosserie retouché pour obtenir une assiette abaissée sur des jantes Ronal de 17 pouces. Cette tendance du Restomod permet clairement à une auto classique de proposer en partie les avantages d’une moderne tout en gardant le charme d’une classique. Et les clients en sont friands.