Le Renault Kangoo est de retour

Le nouveau Kangoo entend frapper fort sur le marché porteur des ludospaces, dominé par les Peugeot Rifter, Citroën Berlingo et autres Volkswagen Caddy. Confortable, pratique et spacieux, doté de cinq vraies places et d’une habitabilité généreuse, il ne manque pas d’atout pour se tailler une place au soleil.

Kangoo

« Renault signe le retour de Kangoo avec un design extérieur attractif aux lignes athlétiques pour séduire de nouveaux clients, issus notamment des monospaces, et ainsi revenir dans le top 3 en Europe. Nouveau Kangoo monte en gamme et gomme son appartenance au monde de la fourgonnette pour se placer au niveau des standards du véhicule particulier. Avec ce design statutaire, les familles ne pourront qu’être fières au volant de leur Nouveau Kangoo ! », promet le constructeur au losange qui mise beaucoup sur son nouveau-né. Promesse tenue ? Oui !

Montée en gamme

Avec son nouveau Kangoo, Renault a complètement revu sa copie. Adieu la bouille sympa, les lignes arrondies, voici venu le temps des choses sérieuses : cette troisième génération à l’inspiration germanique se veut avant tout sérieuse. Bref, Renault siffle la fin de la récré. Et comme on l’observe avec tous ses récents modèles, la firme au losange monte clairement en gamme. Pas de doute, ce kangoo n’échappe pas à la règle. Il veut impressionner. Comme s’il nous criait : « je ne suis pas qu’un utilitaire, je suis une voiture ! »

Une vraie voiture

Transformation réussie. Ce Kangoo 3ème génération est une bien une vraie voiture, avec un habitacle totalement repensé, une présentation soignée, une planche de bord réussie avec son bandeau en bois, un rangement ouvert derrière l’écran central. On trouve un bel écran tactile 8 pouces, puis un autre écran 7 pouces pour l’instrumentation. Renault a eu la bonne idée de profiter du lancement de son nouveau ludospace pour mettre à jour l’équipement du Kangoo, avec par exemple l’accès au démarrage sans clé, les sièges chauffants, la climatisation bizone, le régulateur de vitesse adaptatif. En clair, le Kangoo a rattrapé son retard en termes d’agrément en se rapprochant des berlines.

Renault Kangoo : habitabilité record

Un coup d’œil sur l’espace intérieur nous rappelle que nous sommes bien en présence d’un ludospace. En ce qui concerne l’habitabilité, le Kangoo frappe fort. A l’arrière, grâce au plancher bas, l’espace pour les jambes est impressionnant et puis, c’est suffisamment rare pour être noté, il y a trois vraies places dont on accède facilement grâce aux larges portes coulissantes. Avec son nouveau Kangoo, Renault devient tout simplement la référence du segment en termes d’habitabilité, ce qui constitue un atout de taille dans la bagarre que se livrent les différents constructeurs.

Facile à vivre au quotidien

Le volume de chargement n’est évidemment pas en reste, avec une contenance qui varie de 775 à 3 500 litres. Le Kangoo garde les points forts de son prédécesseur et reste facile à vivre au quotidien avec son seuil de chargement bas, son coffre très accessible et surtout la possibilité d’obtenir un plancher quasiment plat lorsqu’on rabat la banquette arrière.

Renault Kangoo : Pratique et astucieux

Les occupants de ce Kangoo sont très bien traités avec ses nombreux rangements aussi utiles qu’astucieux, comme la boîte à gant tiroir ou la capucine au-dessus des passagers. En outre, le ludospace propose quelques astuces malines à l’image des barres de toit qui permettent en un tour de main l’installation d’un coffre grâce à un système de clips.

En attendant l’électrique

Le Kangoo 3ème génération est proposé en essence avec le 1.3 TCe en 100 ou 130 ch, et en diesel doté du 1.5 Blue dCi, décliné en 75, 95 et 115 ch. On vous recommande le Blue dCI, plus sobre à l’usage que le moteur essence, en attendant l’arrivée, l’année prochaine, d’une version électrique animée par un moteur de 75 kW, alimenté par une batterie de 44 kWh.