Actualité Auto

Green NCAP : quel est l’impact écologique de votre voiture ?

Blog Vivacar » Green NCAP : quel est l’impact écologique de votre voiture ?

Comme son cousin Euro NCAP, l’organisme indépendant européen qui évalue la sécurité des voitures neuves, Green NCAP analyse l’impact environnemental réel d’une voiture, en tenant compte de son cycle de vie complet. Lancé en 2019, ce consortium est devenu un outil pertinent qui permet notamment aux consommateurs de constater les différences entre les chiffres annoncés par les constructeurs et les mesures réelles.

green ncap

Surtout, les analyses de Green NCAP montrent clairement l’impact écologique réel des différents moteurs, de l’atmosphérique diesel à l’électrique, en passant par l’essence, l’hybride ou l’hybride rechargeable. Sans surprise, d’après l’organisme, les modèles 100% électrique sont les voitures les plus vertueuses en la matière.

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Sommaire de l’article

Analyse du cycle complet d’une voiture

Quelles sont les voitures les plus vertueuses sur le plan environnemental ? Green NCAP tente de répondre à cette question en analysant le cycle de vie complet (ACV) des autos. Cette analyse se base sur les données disponibles et sur une méthodologie spécifique développée par Joanneum Research, un des plus grands instituts de recherche autrichien, et testée ensuite par l’Institut Paul Scherrer, un laboratoire de recherche suisse.

« Une caractéristique unique de notre approche est l’utilisation de mesures réalistes, complètes et précises du véhicule pour estimer l’impact de la phase d’utilisation du véhicule. Les consommations de carburant et d’énergie moyennes, les meilleures et les pires mesurées à partir des tests de Green NCAP servent de données d’entrée pour les calculs de l’ACV, révélant l’effet potentiel du style de conduite et des conditions ambiantes sur les résultats de l’ACV », précise l’organisme européen.

En gros, pour évaluer la durabilité des différents modèles, l’étude Green NCAP se base sur trois critères : le calcul des émissions totales de gaz à effet de serre produites sur l’ensemble du cycle de vie, la capacité des modèles à limiter les émissions polluantes, mais aussi leur rendement énergétique (capacité de la voiture à transformer sa source d’énergie en mouvement).

Green NCPA a passés 61 voitures au crible

Green NCAP a calculé l’estimation des émissions totales de gaz à effet de serre et de la demande d’énergie primaire du cycle de vie de 61 voitures, de toutes tailles et de tous types y compris des voitures conventionnelles à essence et diesel, entièrement électriques et hybrides électriques.

« Dans l’ensemble, les résultats montrent que les émissions totales estimées de gaz à effet de serre et la demande d’énergie primaire, ainsi que les contributions respectives à différentes phases et moments du cycle de vie, peuvent varier considérablement en fonction du système de propulsion, du vecteur énergétique et d’autres facteurs. 

Pour les véhicules conventionnels, la combustion de combustibles fossiles pendant la phase d’exploitation représente la majeure partie des émissions et de la demande énergétique du cycle de vie. C’est différent pour les voitures électriques pour lesquelles la phase de production représente une part plus importante du total, tandis que les émissions à l’usage peuvent varier en fonction de la part d’énergie provenant de sources non renouvelables dans l’électricité utilisée pour la recharge », observe Green NCAP. 

Les limites de l’étude Green NCAP

Bien sûr, les voitures électriques, n’émettant pas de gaz à effet de serre, affichent globalement les meilleurs chiffres d’ACV de la moyenne européenne. C’est au demeurant un la limite du classement de Green NCAP qui n’analyse pas les véhicules « du puits à la roue » et qui par conséquent avantage clairement les moteurs électriques, en ne prenant notamment pas en compte le recyclage des batteries.

Par ailleurs, indique l’organisme, « toutes les voitures d’un même type de groupe motopropulseur ne se valent pas non plus : l’impact de la masse et de la taille du véhicule reste significatif pour tous les types de véhicules, de même que la façon dont les voitures sont conduites – détendues ou sportives ».

Classement green NCAP 2022

Moteur électrique

VéhiculeAir purEfficacité énergétiqueGaz à effet de serreNote globale
Fiat 500 électrique10/1010/1010/105/5
Nissan Leaf e+10/109,9/1010/105/5
Lexus UX 300 e10/109,7/1010/105/5
Volkswagen ID.310/109,6/1010/105/5
Ford Mustang Mach-E10/109,4/1010/105/5
Classement green NCAP voitures électriques

Moteur hybride & rechargeable

VéhiculeAir purEfficacité énergétiqueGaz à effet de serreNote globale
Toyota Prius 1.8 PHEV6/108,3/107/104/5
Renault Captur E-Tech 160 Plug-in5,7/106,8/106,1/104/5
Volkswagen Golf GTE 180 kW Hybride rechargeable6,2/106,2/105,6/104/5
Kia Niro 1.6 GDI PHEV4,9/107,6/106/104/5
Honda Jazz 1.5 I-MMD Hybide6,7/107/105,6/104/5
Classement green NCAP voitures hybrides & rechargeable

Moteur Essence

VéhiculeAir purEfficacité énergétiqueGaz à effet de serreNote globale
Mazda 2 Skyactiv-G5,9/106,9/105,6/104/5
Volkswagen Golf 1.5 TSI6,2/106,9/105,3/104/5
Ford Puma Titanium4,8/106,4/104,8/103/5
Audi A3 Sportback 1.5 TSI6,4/105,5/104,8/103/5
Skoda Fabia 1.0 TSI6/106,5/105/103/5
Classement green NCAP voitures Essence

Moteur Diesel

VéhiculeAir purEfficacité énergétiqueGaz à effet de serreNote globale
Skoda Octavia 2.0 TDI6,7/107,7/104,6/104/5
Audi A3 Sportback 35 TDI7/106,6/103,6/103/5
Peugeot 208 1.5 BlueHDI5,1/107,2/104,5/103/5
DS 3 Crossback 1.5 BlueHDI4/105,8/103,3/103/5
Seat Leon Sportstourer  2.0 TDI6,7/106,5/103,6/103/5
Classement green NCAP voitures Diesel

Anne-Charlotte Laugier, journaliste, blogueuse et romancière (Ramsay).