Voitures anciennes : plus qu’un créneau, un phénomène

Un salon régional qui prend de l’ampleur, une grande maison de ventes aux enchères qui change de main, un centenaire Citroën haut en couleurs : l’actualité des voitures anciennes témoigne de l’engouement à l’égard des Old et Youngtimers.

voitures anciennes

On savait que le phénomène prenait de l’ampleur, mais au vu des manifestations à venir, et des grandes manœuvres autour du business de la voiture d’époque, la tendance « voitures anciennes » n’est plus seulement  l’affaire de quelques passionnés réunis en association, mais un véritable marché, avec des évènements de plus en plus professionnels.

Epoqu’auto : le salon régional des voitures anciennes devient national

Conscient de l’ampleur du goût pour les vieilles autos, qui touche aujourd’hui un public beaucoup plus vaste qu’auparavant, le salon lyonnais Epoqu’auto, dont c’est déjà la 41e édition, va augmenter sa surface de 30% cette année et atteindre pas moins de 66 000m2. Et si les collectionneurs passionnés pourront toujours y présenter leurs belles machines, le salon fera aussi la part belle à trois grandes expositions, dont celle qui célèbre les 100 ans de Citroën. Du 8 au 10 novembre prochain, la manifestation lyonnaise ouvrira aussi ses portes à de rarissimes motos Gnome, à une pléthore de Delage et, surtout, à une présentation de Maserati dont un modèle exceptionnel que les organisateurs gardent secret pour le moment. Des ventes aux enchères d’autos rares sont également programmées.

Sotheby’s change de main

Les ventes aux enchères, point d’orgue de ces manifestations dédiées aux voitures anciennes, permettent, à défaut de se les offrir, de découvrir des modèles d’exception. Et l’une des plus célèbres de ces maisons de ventes, avec le français Artcurial, vient récemment de changer de main. L’anglais RM Sotheby’s est aujourd’hui aux mains du groupe Altice de Patrick Drahi (SFR, BFM, Libération, l’Express, etc). Par l’entremise de son entité américaine BidFair USA, le milliardaire a déboursé la coquette somme de 3,7 milliards pour se l’offrir. Si la vénérable institution vend toute sorte d’objets d’art, elle n’en est pas moins l’une des spécialistes des véhicules d’époques, chargée de vendre, pour cette seule année, 140 autos prestigieuses à travers le monde.

Chantilly, le Pebble Beach français

Le milieu de l’auto de collection a un autre incontournable, en dehors des salons : les concours d’élégance. Si les Etats-Unis disposent de celui de Pebble Beach en Californie et l’Italie celui de la Villa d’Este au bord du lac de Côme, la France dispose désormais du sien. Organisé par la société Peter Auto depuis quelques années, il vient de changer de date. Proposé d’ordinaire en fin d’été, il se tient désormais au début de la saison estivale. Et c’est dans quelques jours, les 29 et 30 juin que le « Chantilly Art & Elegance Richard Mille » se déroulera près du château du même nom. Les visiteurs découvriront, entre autres, une importante exposition célébrant les 100 ans de la marque Bentley. Le concours d’élégance de Chantilly se déroulera dorénavant tous les deux ans dans l’Oise à la même période, en alternance avec le Mans Classic, autre événèment dédié aux voitures anciennes et lui aussi organisé par peter Auto. L’avantage de cette étape mancelle sur les autres manifestations tient à son côté course, pusique ont peut y voir évoluer d’anciennes autos de grand prix, ou d’endurance sur le grand circuit manceau, quelques jours après l’épreuve des 24h.

Rétromobile 2020 : des dates déjà connues

C’est l’événement le plus important de la saison des voitures d’époque, tant en termes de fréquentation (il a accueilli 132 000 visiteurs cette année) qu’en termes de qualité de modèles présentés. Le salon Rétromobile se prépare déjà pour son édition 2020 qui se déroulera du 5 au 9 février prochain. Au programme : encore plus d’exposants, de visiteurs et de voitures d’exception.

Partagez l'article sur :