Renault Clio full hybride : une première !

La Renault Clio – avec le Captur et la Mégane Estate – est le premier modèle du constructeur automobile tricolore à disposer d’une motorisation hybride rechargeable. Une Renault Clio full hybride : une première !

Renault Clio full hybride

En face des Toyota Yaris Hybride et Honda Jazz, il y aura désormais la Renault Clio full hybride. Avant-gardiste dans le domaine de la voiture électrique, le constructeur au losange a attendu 2020 pour faire enfin émerger un modèle à moteur hybride : une Renault Clio full hybride. L’avantage d’une hybride rechargeable étant de pouvoir rouler en tout électrique sur une longue distance. Et d’apporter de réels bénéfices en terme de consommation et de douceur de fonctionnement.

Enfin une Renault Clio full hybride 

A priori, la Renault Clio E-Tech hybride a tout pour plaire. Alors que d’ordinaire les autos hybrides classiques (à l’instar de la Toyota Yaris hybride) basculent rapidement sur le moteur thermique, la Clio, elle, patiente sagement jusqu’à 50km pour rendre les armes de l’électrique. De quoi réduire la consommation jusqu’à 40% et conduire en mode 100% électrique à 80%. Le démarrage s’effectue dans un silence de cathédrale quel que soit le mode choisi (Eco, My Sense ou Sport). Et ce n’est qu’à vitesse élevée que le bloc essence 1.6 l de 91 ch s’éveille et prend sans broncher le relais de la batterie de 1,2 kWh logée au fond du coffre. Associé au moteur électrique qui donne un bon coup de boost, la Renault Clio full hybride développe 140 ch. Détail crucial : cette Clio hybride utilise la même boîte révolutionnaire que le Captur hybride rechargeable. Autrement dit, une boîte douce et sans rupture de couple dont la synchronisation se fait électriquement. Et avec son châssis réussi, l’auto est à la fois confortable et dynamique.

Conso de moineau

Cette Renault Clio full hybride a un appétit de moineau et consomme 5 litres / 100km en moyenne. Un score excellent, mieux même qu’une Toyota Yaris hybride. Il n’y a que la nouvelle Honda Jazz qui lui arrive à la cheville. Petite astuce : il est possible de suivre le fonctionnement de la chaîne de traction via une animation spécifique sur l’écran multimédia. Renault s’est également amusé à développer un affichage des cadrans spécifique, afin d’indiquer le carburant économisé. De quoi s’améliorer en éco conduite et réaliser des conso divinement basses.

Renault Clio E-Tech Hybride : un habitacle flatteur

Dans l’habitacle, la planche de bord est particulièrement soignée avec un petit liseré bleu en option, une touche EV pour forcer le roulage électrique si la charge de la batterie l’autorise encore, et un combiné d’instrument numérique personnalisable indiquant notamment les flux d’énergie. A l’arrière, les passagers sont assis comme dans n’importe quelle autre Clio. En revanche, le coffre est un peu plus riquiqui et passe sous les 300 litres de contenance à cause des batteries qui prennent forcément de l’espace sous le plancher. Côté tarif, la Renault Clio full hybride débute à 22600 euros en finition Zen et grimpe à 28200 euros en Initiale Paris.

Renault Captur et Mégane E-Tech hybrides rechargeables

Le Renault Captur et la Mégane Estate partagent allégrement la même chaîne de traction. Cette dernière est d’ailleurs identique à celle de la Renault Clio full hybride, sauf que sa puissance est légèrement supérieure (160 ch contre 140 ch pour la Clio). Quant à la batterie, elle est évidemment plus imposante (9,8 kWh) puisque ce sont des hybrides rechargeables. Cette grosse batterie (130 kg) a d’ailleurs nécessité de sacrifier la roue de secours et de revoir le châssis afin d’installer un train arrière multibras. Ces adaptations expliquent la raison pour laquelle la la Mégane berline qui pointera le bout de son capot en 2021 ne bénéficiera pas de cette technologie hybride.

Partagez l'article sur :