Quand faire une vidange ?

La vidange est l’un des entretiens courants du véhicule. Il est indispensable pour assurer le bon fonctionnement de la voiture et la longévité du moteur. La fréquence de vidange dépend essentiellement de l’état de chaque voiture.

À quelle fréquence faire une vidange ?

Mechanic draining oil from a carLa vidange d’huile doit être faite régulièrement pour éviter l’encrassement du moteur, sa corrosion, et le maintenir en bon état de marche. Rouler avec une huile propre permet également d’économiser du carburant, d’éviter la surchauffe du moteur et d’améliorer les performances du véhicule. Il est d’usage d’effectuer la vidange d’huile au moins une fois par an, mais l’intervalle entre deux vidanges peut être raccourci en fonction de l’ancienneté du véhicule, de son kilométrage, du type de moteur et de la fréquence d’utilisation.

Pour un véhicule à essence, il est préconisé de faire une vidange environ tous les 10 000 ou 15 000 km. En ce qui concerne les moteurs diesel, il est recommandé d’effectuer cet entretien tous les 7000 km, soit environ deux fois par an pour un usage moyen.

Si le véhicule date d’avant 1994 ou s’il affiche un fort kilométrage au compteur, la vidange doit être faite au minimum deux fois par an. Si la conduite est essentiellement urbaine, la fréquence des vidanges doit aussi être rapprochée. Au contraire, si la voiture roule souvent sur autoroute, il est possible d’espacer davantage les vidanges.

Que contrôler lors d’une vidange ?

L’huile de moteur n’est pas le seul élément à contrôler lors d’une vidange. Le filtre à huile, celui qui garantit la propreté du moteur, doit en général être remplacé à chaque vidange pour éviter que l’huile propre ne soit mélangée avec l’huile souillée. L’état du filtre à carburant, qui a pour rôle d’éliminer les saletés contenues dans le carburant, doit être vérifié à chaque vidange. Le cahier d’entretien du véhicule indique les préconisations du constructeur quant au moment où il doit être changé. Le filtre à air est aussi à contrôler au même moment. L’idéal est de le remplacer toutes les deux vidanges.

Quels sont les signes avant-coureurs ?

Certains tableaux de bord affichent un compteur de maintenance. Ce compteur indique le kilométrage qui reste à parcourir avant le prochain entretien. Si la voiture ne dispose pas d’un tel équipement, il convient de rester attentif au voyant de la pression d’huile. Celui-ci s’allume lorsque le niveau d’huile est insuffisant. Si après un ajout d’huile, le témoin d’alerte reste allumé, il est préférable de couper le moteur et d’appeler un professionnel pour effectuer la vidange immédiatement. En effet, l’alerte lumineuse signifie que la pompe à huile est défectueuse et que le moteur risque de casser.

Contrairement aux idées reçues, lorsque l’huile de moteur est noire, ce n’est pas un signe de danger et cela n’influe pas sur la capacité de l’huile à lubrifier et à protéger le moteur. Cette couleur noire est tout simplement due aux particules décollées du moteur et maintenues en suspension dans le flot d’huile.

Partagez l'article sur :