Tout savoir sur la climatisation

tout-savoir-sur-la-climatisation

Refroidir l’air de l’habitacle d’une voiture, tel est l’objectif de la climatisation. Bien utile, notamment sur la route des vacances d’été, elle permet la baisse et la stabilisation de température dans l’habitacle. Ce qui permet un agrément de conduite et un renfort de la vigilance sur la route. Mais la climatisation peut également être très utile en hiver car elle permet un chauffage rapide de l’habitacle, un désembuage efficace des pare-brise et la diminution de la pollution de l’air à l’intérieur de l’auto.

Comment fonctionne la climatisation ?

Le système se compose des éléments suivants : un filtre à poussière à pollen et un fluide de gaz réfrigérant. La combinaison des 2 éléments assure au véhicule un bon fonctionnement. La climatisation d’une auto fonctionne selon le même principe que celle d’un réfrigérateur : c’est un circuit fermé qui contient un fluide réfrigérant. Lorsque l’on comprime un gaz, sa température monte. A contrario, quand on le détend, il se refroidit. C’est ainsi que se produit le froid ambiant à l’intérieur du véhicule. L’été, il s’agit donc de détendre le gaz pour obtenir du froid. Le système de climatisation est composé de six éléments à commencer par le compresseur. Lorsqu’il est mis en route par le moteur de la voiture via la courroie, il comprime le fluide réfrigérant. Il fait alors monter le fluide en pression et en température. Le condenseur, quant à lui, refroidit le fluide. Cette baisse de température liquéfie le fluide, qui reste sous haute pression. L’humidité du circuit, quant à elle, est récupéré par la bouteille filtrante qui filtre aussi les impuretés (particules d’huile brûlées, métal), afin de protéger le système. Autre pièce déterminante, le détendeur fait baisser la pression du fluide. La détente du fluide créant alors le phénomène froid. L’air extérieur passe dans l’évaporateur pour être refroidi avant de pénétrer dans l’habitacle. Il est également débarrassé de son humidité (d’où la flaque d’eau sous le véhicule). Enfin, le filtre d’habitacle filtre les particules nocives comme le pollen, la poussière, les bactéries…

Comment entretenir sa climatisation ?

Pour que le système de climatisation perdure, il faut le faire fonctionner au moins 15 minutes par mois. Plus une climatisation est utilisée régulièrement, plus elle est lubrifiée ce qui occasionnera moins de pertes de fluide réfrigérant. Mais il faut également prendre soin du filtre d’habitacle.
Une mauvaise odeur ou un manque de souffle peuvent être le signe d’un problème lié au filtre d’habitacle. Si ce dernier est encrassé, les bactéries s’infiltrent et sont inhalées. Tous les 20 000 km ou tous les ans, il faut donc penser à changer ce filtre. Pour entretenir la climatisation, il faut aussi prendre soin du fluide réfrigérant. Chaque année, une partie du fluide disparaît, rendant la climatisation moins performante et entraînant une surconsommation de carburant. Tous les deux ans environ, un professionnel agréé doit vérifier le fluide réfrigérant car sa manipulation est réglementée. Enfin, la bouteille filtrante qui piège l’humidité doit être remplacée tous les quatre ans.

Bien utiliser sa climatisation

Avec les fortes chaleurs, on a tendance à mettre la clim à fond. Mais cela se solde souvent par un nez qui coule, des toux ou des problèmes respiratoires. Pourtant la climatisation est la principale arme pour lutter contre la chaleur. Il faut simplement veiller à ce que la différence entre la température extérieure et intérieure ne soit pas de plus de 8 degrés afin d’éviter tout choc thermique. Conseil : ne pas mettre la clim en service dès le contact mis. Mieux vaut rouler quelques kilomètres fenêtres ouvertes pour faire baisser la température puis les fermer correctement en mettant en route la climatisation.