Top 5 des voitures du type micro-hybride

La micro-hybridation est une technologie assez récente sur le marché. Suzuki a été le premier à l’utiliser avec sa Baleno en 2016. Depuis, ce coupe-faim a séduit d’autres marques. Voici notre top 5 des autos du type micro-hybride.

En 2016, la Suzuki Baleno entrait en rivalité avec le Renault Clio équipée d’une voiture micro-hybride de 12 V. Le gain par rapport au modèle standard semblait intéressant : 0.6l/100km économisée en moyenne d’après le labo Auto Plus. Depuis, d’autres marques ont intégré cette nouvelle motorisation : les récentes Audi A6, Seat Leon, Skoda Octavia et VW Golf 8. Fiat, Ford, Hyundai, Kia, Mazda et Volvo l’ont adopté aussi. Côté tricolore, Renault a tenté l’aventure sur le nouveau Scenic mais la mayonnaise n’a pas pris. Quant à PSA, on attend une boite automatique inédite qui pourrait s’associer à un petit moteur électrique.

Fiat 500 : appétit modéré

Fiat 500 Micro-hybride

Une nouvelle motorisation micro-hybride de 70 ch est venue remplacer l’ancien 1.2 de 69 ch sur la nouvelle Fiat 500. De quoi s’agit-il exactement ? D’un petit trois cylindres associé à un alterno démarreur et à une batterie additionnelle. Ce qui permet d’emmagasiner de l’énergie lors du freinage pour la restituer dans les phases d’accélération. L’alterno-démarreur a la générosité d’apporter un surcroît de couple au bloc thermique. Si cela n’équivaut pas à un turbo niveau sensations, cela a le mérite de compenser le creux à bas régime dans de nombreuses situations. Le trois cylindres agrémente également les trajets d’une jolie sonorité. Quant à la consommation de cette micro-hybride, elle se révèle dans la moyenne avec 1l/100km de moins sur autoroute. Soit 5.9l/100km en moyenne.

Ford Puma : un petit SUV micro-hybride

Ford Puma Micro-hybride

Ford a été l’un des précurseurs des petits trois cylindres turbo-essence car le 1.0 Ford n’était plus vraiment compétitif en matière de sobriété : 7.4 l/100km sous le capot du SUV ecoSport de 140 ch. Mais l’hybridation légère de 48 V ainsi que l’aérodynamisme plus efficace du nouveau Puma, ont un effet coupe-faim. Même avec 155 ch à nourrir, il se contente de 6.2l/100km sur la route. C’est simple, aucun rival ne fait mieux en micro-hybride. Pas même le Volkswagen T-Roc 1.5 TSI pourtant capable de couper la moitié de ses cylindres à faible allure. Pas plus que le Toyota CH-R dont le système hybride plus évolué ne fait la différence que dans la jungle des villes. Cerise sur le capot : le Ford Puma distille d’excellentes sensations de conduite avec des accélérations sportives et un châssis agile. Conso moyenne : 6.5l/100km. Dont 6.2l/100km sur route. Et 6.6l/100km sur autoroute.

Volkswagen Golf : une sobriété épatante pour une micro-hybride

Volkswagen Golf Micro-hybride

Grâce au fait qu’elle soit micro-hybride, la Golf eTSI 150 affiche des conso à faire pâlir bon nombre de moteurs diesel. Son quatre cylindres turbo-essence muni d’un système de coupure des cylindres à allure stabilisée et épaulé par un alterno démarreur de 48 V est un magicien. Sur le grand ruban, cette Golf essence ne réclame que 5.8l/100km. Le petit système hybride soulage le moteur thermique lors des phases d’accélération, ce qu’il fait à merveille en récupérant l’énergie lors du freinage. Le fait d’être micro-hybride confère également une douceur d’utilisation hors norme. D’autant plus que la boîte DSG7 livrée d’office se révèle à la fois douce et réactive. Sa conso moyenne est de 6.1 l/100km. Et de 6.8 l/100km en ville.

Suzuki Swift : du sport à l’économie

Voitures économiques 2016

Plutôt que de supprimer sa petite sportive du catalogue à cause des nouvelles normes drastiques, Suzuki a préféré hybrider sa Swift Sport. Et ça fonctionne ! Elle échappe au malus en diminuant sa consommation. Avec un système de 48 V et un quatre disponibles qui brille par son couple élevé, elle consomme 6.2 l/100km en moyenne.

Volvo XC90 : appétit de moineau et énergie

Volvo XC90

La Volvo XC90 affiche, grâce à sa micro-hybridation, des consommations qui font partie des meilleures de sa catégorie. Plus vif que l’ancien modèle avec sa batterie de 48 V additionnelle et son alterno démarreur de 14 ch, la XC90 reste un confortable vaisseau très accueillant et parfait pour avaler les kilomètres en famille. Avec l’hybridation légère, le SUV suédois diesel épargne jusqu’à 1.1l/100km en ville… tout en améliorant ses performances. Tabler sur 8.2 l/100km en moyenne. Et 7.9 l/100km sur l’autoroute.

Partagez l'article sur :