Kia EV6 : SUV électrique familial

Le groupe Hyundai-Kia met la gomme en matière de SUV électriques. Le Kia EV6, un coupé-crossover 100% électrique, sera commercialisé au second semestre. 

Kia EV6 SUV électrique familial

Durée de lecture estimée : 3 minutes

Après le Hyundai Ioniq 5, voici son cousin : le Kia EV6, un SUV 100% électrique même si son nom renvoie avec humour à une architecture de moteur thermique. Les deux modèles posent les bases de la nouvelle philosophie de design de la marque coréenne. Le Kia EV6 s’adresse aux familles en affichant des lignes sensuelles. Pensé dès le départ pour l’électrique, ce nouveau modèle permet de plus grandes libertés en termes de style. Pas de porte-à-faux, un empattement long et un plancher plat, le rêve de tout designer pour s’exprimer. 

Kia EV6 : un design clin d’œil à l’univers des coupés

Le Kia EV6, grand frère des e-Niro et autres e-Soul, reprend la plateforme E-GMP du Hyundai Ioniq 5 mais également son châssis, son architecture électrique et ses moteurs. Mais avec un design radicalement différent. Au même titre que la Ioniq 5, l’EV6 arbore des lignes très originales, notamment quand on l’observe sous l’angle du trois quart arrière. A l’arrière, la faible surface vitrée apporte du tonus au profil de l’auto et fait, au passage, un clin d’œil appuyé à l’univers du coupé. Le bas de la caisse qui pointe vers le ciel se prolonge en un bandeau lumineux très fin qui délimite la poupe sur laquelle se trouve le nouveau logo Kia fraîchement dessiné. Quant aux échancrures de roues, elles sont si larges que les jantes de 20 pouces paraissent presque petites. Le fameux « nez de tigre » de la calandre qui caractérisait les précédents modèles Kia a disparu, balayé par la nouvelle ère de design du constructeur Coréen. L’inclinaison très marquée du pare-brise ne manque pas d’évoquer à nouveau les codes du coupé, tandis que le capot bombé se prolonge par des feux bien larges et triangulaires qui apportent du caractère au Kia EV6.  

Toutes nos voitures d'occasion

Un habitacle plus classique

L’intérieur est épuré. Et la planche de bord aux lignes très horizontales, se révèle d’un grand classicisme. Le Kia EV6 possède un écran tactile à retour haptique au toucher avec l’impression d’avoir enfoncé une touche physique se trouvant exactement à l’endroit pressé, comme chez Audi. Pour l’heure, Kia n’a partagé aucun chiffre technique sur ce nouveau rival des Ford Mustang Mach-E, Volkswagen ID.4, Skoda Enyaq iV et autres récents Nissan Ariya.  Mais la gamme de motorisations et les performances devraient être du même acabit que celles du Hyundai Ioniq 5 (entre 170 et 306 chevaux), pour un rayon d’action approchant les 500 km. Quant à la vitesse de recharge, elle devrait être rapide. Chez Hyundai, il est question de retrouver jusqu’à 100 km d’autonomie en 5 minutes en se branchant à une borne de 350 kW. Il n’y a donc aucune raison que Kia ne bénéficie pas du même temps de recharge.

Le plan S de Kia pour accélérer sur l’électrique

Rachetée par Hyundai en 1999, Kia partage la même technologie que son partenaire coréen. En Europe, son offre électrique a débuté avec l’arrivée du Kia Soul EV, lancé en 2014 et qui vient d’être renouvelé. La nouvelle plateforme E-GMP qu’utilise le Kia EV6 et dédiée aux véhicules électriques, devrait lui permettre d’accélérer sur le marché de l’électrique et de lancer des dizaines de modèles dans les années à venir. On ignore encore ce qui sera au cœur de la stratégie de Kia pour ses modèles entre 2027 et 2030. On sait en revanche que la marque va développer des véhicules pour l’autopartage. Kia et Hyundai ont, en effet, investi 100 millions dans la start-up Canoo et comptent dominer ce marché.