Dis-moi ce que tu transportes et je te dirai quel utilitaire d’occasion choisir

véhicule-utilitaire-header

À chaque profession son véhicule utilitaire pourrait-on dire. Entre le petit citadin et le « maous costaud » spécialisé dans les travaux publics, le fossé est grand. Et à l’instar du marché automobile classique, celui de l’utilitaire regorge d’occasions pour tous budgets et répondant à chaque besoin. Voici quelques conseils pour réussir au mieux votre achat.

Analyser ses besoins

En matière de véhicule utilitaire d’occasion, le marché est tellement vaste que le choix peut paraître difficile. Véritable outil de travail, l’utilitaire s’adapte aujourd’hui à chaque profession. Avant de choisir le sien, il convient de se poser les bonnes questions.

Que vais-je transporter ?

Du matériel, du personnel, des charges lourdes, des pièces de grande longueur, ou encore des déchets ? Il faut adapter son véhicule utilitaire à l’utilisation pour laquelle on le destine. Faute de quoi il pourra s’avérer inefficace. Si un fleuriste se contentera d’un volume de chargement moyen, l’entrepreneur de travaux publics se tournera plus probablement vers un modèle avec cabine approfondie pour transporter à la fois son matériel et ses ouvriers, voire d’un modèle équipé d’une benne.

Quel modèle ?

La majorité des constructeurs proposent une gamme très riche de véhicules utilitaires que l’on retrouve à foison sur le marché de l’occasion. Ils sont déclinés en de nombreuses versions, du petit utilitaire au fourgon de grande longueur. L’avantage est que beaucoup disposent déjà d’équipements et d’aménagements spécifiques installés par les précédents propriétaires. Le volume et la charge devront figurer parmi les premiers critères de choix. Viendront ensuite la question du carburant et des aménagements le cas échéant.

La motorisation et le carburant

Si la majorité des utilitaires sont équipés de moteurs diesel, certains demeurent disponibles en version essence et pourront parfaitement faire le bonheur d’un particulier pour une utilisation occasionnelle. Les motorisations diesel sont idéales pour leur robustesse, leur longévité et leur faible consommation. Elles se destinent plus particulièrement aux artisans et entrepreneurs. Pour le transport d’objets lourds, une motorisation puissante ainsi que des amortisseurs renforcés devront figurer parmi les critères de sélection.

Choisir son utilitaire d’occasion

Si la vocation première de l’utilitaire est le monde du travail, le marché de l’occasion peut révéler quelques surprises. Une fois ses besoins définis, quelques précautions demeurent nécessaires pour faire son choix.

L’état général

Il va de soi que la plupart des utilitaires ont un certain vécu. Rayures, bosses, équipements défectueux, sièges abîmés sont quelques exemples de l’état de vétusté dans lequel ils peuvent se retrouver en occasion. Si ces détails n’arrêtent pas le carreleur ou le maçon, il n’en sera peut-être pas de même pour le futur acquéreur électricien ou menuisier. Des amortisseurs fatigués sont également le signe d’un véhicule ayant transporté régulièrement des objets lourds.

Le kilométrage

L’utilisation quotidienne de ce genre de véhicule entraîne un potentiel kilométrique élevé en seconde main. Optez plutôt pour un modèle robuste et à faible kilométrage si vous comptez l’utiliser pour le transport régulier de matériaux lourds. En revanche, une utilisation occasionnelle sur de petits parcours autorisera l’achat d’un modèle un peu plus kilométré.

Astuce : Profitez des renouvellements de flottes des grandes entreprises pour dénicher la bonne affaire. Il y en a forcément une qui vous correspond !

En résumé, le choix d’un véhicule utilitaire d’occasion devra principalement s’orienter en fonction de ses besoins. Transport de gros volumes, transport de petites charges lourdes, transport de pièces longues, objets fragiles, gravats, etc. Et il est possible de se procurer en occasion la plupart de ces modèles.

Partagez l'article sur :