Comment les constructeurs automobiles séduisent-ils les femmes ?

Aujourd’hui, un acheteur automobile sur deux est une acheteuse. Alors, forcément, les constructeurs automobiles ont flairé le bon filon et ont adapté leur offre aux attentes de la clientèle féminine. Dans les modèles proposés d’abord : les voitures sont personnalisables, glamour et fonctionnelles. Dans les publicités ensuite : fini les femmes exclusivement passagères, les publicitaires leur donne enfin le volant. Découvrons comment les constructeurs automobiles parviennent à interpeller les femmes.

La nouvelle Citroën C3 : pensée par les femmes pour les femmes

citroen-c3-elle-edition

Le constructeur français Citroën a décidé d’écouter l’attente de la clientèle féminine. Pour y parvenir, tout s’est passé pendant la phase de projet de la nouvelle Citroën C3. Le constructeur a réuni des femmes de tous les jours – et non pas des ingénieures – pour savoir ce qu’elles attendaient exactement d’une voiture. Et cette enquête a révélé qu’elles souhaitaient une voiture personnalisée, pratique et connectée. Possibilité de changer la couleur de l’auto, des selleries raffinées ou encore beaucoup de rangement, la citadine polyvalente C3 a mis le paquet pour séduire la clientèle féminine. En ce début d’année, la C3 se décline dans une nouvelle série spéciale : Citroën s’est en effet associé au magazine « Elle » et lance une auto qui s’adresse « à celles qui souhaitent se déplacer avec style et caractère ». Beaucoup de constructeurs usent et abusent des séries limitées pour séduire les filles : DS, Smart, Nissan avec sa Micra… D’autres profitent de journées spécifiques, comme celle de la journée de la femme, pour se faire entendre. C’est le cas de Mitsubishi qui offrait, le 8 Mars dernier, une Space Star à cette occasion.

La Fiat 500 : 80% de la clientèle est féminine

fiat-500-guerlain

Parmi toutes les voitures du marché, il y en a une qui plaît énormément aux femmes : la Fiat 500. Plus de 80% de sa clientèle est féminine. Les clefs du succès pour la gamme ? C’est d’abord de mettre en avant son look. Les clientes y sont très attachées. « Dans les enquêtes de clientèles, explique Nicolas Lévêque, Directeur marketing Fiat France, c’est d’abord le style qui est recherché. En deuxième position, la personnalité de la voiture. Puis le concept avec ce côté glamour, icône ». Comme dans la mode, Fiat sort des séries spéciales plusieurs fois par an. La Fiat 500 s’associe régulièrement à de luxueuses marques comme « La petite robe noire » de Guerlain, Diesel ou encore la marque de bateau de luxe Riva. « Cela participe aussi à l’envie de posséder la Fiat 500 à la mode », poursuit Nicolas Lévêque.

Le SUV : le modèle de la parité

Mais attention, les femmes n’aiment pas que les petites voitures. Elles apprécient aussi les sportives comme la Porsche 911 qui a été dans le top 3 des voitures préférées des femmes il y a quelques années. Et Porsche a pensé à tout pour elles, notamment au miroir de courtoisie côté conducteur. Mais depuis quelques années, ce sont les SUV qui ont le vent en poupe. Ils plaisent autant aux hommes qu’aux femmes. Ils sont un peu la preuve qu’il y a une parité aujourd’hui : les femmes aiment être en hauteur et en sécurité, les hommes aiment les design un peu musclés et virils. Les SUV sont donc un véritable compromis des deux.

Publicité : une évolution dans la communication

Pour se tourner vers la clientèle féminine, les constructeurs ont également revu leur copie côté publicité. Il y a 25 ans, Audi osait la pub « Il a l’argent, il a le pouvoir, il a une Audi, il aura la femme ». Un message machiste et rétrograde éradiqué aujourd’hui. La place des femmes dans la publicité automobile a bien changé. Elles prennent le volant de véhicules colorés et décalés. Les publicitaires osent également la dérision et jouent la carte de l’humour. Les femmes n’aiment pas que les citadines. Elles aiment aussi les SUV, les voitures plaisir. Dans une récente pub Renault, c’est une femme que l’on retrouve au volant du Koléos, la plus grosse auto de la gamme. Une manière de montrer que la société évolue et que le constructeur évolue aussi dans sa communication.