Acheter une voiture électrique : avantages et inconvénients

La voiture électrique ne date pas d’hier. À l’instar du moteur à explosion, son histoire débute avec celle de l’automobile. Après une longue période d’hibernation, cette technologie revient sur le devant de la scène et se présente comme étant la voiture de ville idéale, une parfaite alternative contre la pollution et le tarissement des sources d’énergie non renouvelable. Bien que les performances écologiques de ce type de véhicule soient indéniables, il présente également quelques inconvénients.

Pourquoi acheter une voiture électrique? Quels en sont les avantages ?

Voitures électriquesÉcologique, c’est le principal argument mis en avant lorsque l’on parle de voitures électriques. Dans ce domaine, seules les voitures hybrides peuvent rivaliser grâce à l’association d’un moteur thermique classique et d’un moteur électrique permettant de stocker l’énergie.

Conçue pour lutter efficacement contre la pollution, la voiture électrique n’émet pas de particules, de fumées ou d’hydrocarbures, ce qui en fait un véhicule « propre » parfaitement respectueux de l’environnement.

Économique lors des embouteillages, la voiture électrique ne consomme rien lorsque son moteur tourne au ralenti. De même, ses batteries se mettent en mode de rechargement pendant les phases de décélérations et dans les descentes.

Son entretien quasi inexistant fait aussi partie de ses principaux avantages. La voiture électrique fait souvent l’objet d’un équipement favorisant le confort et l’agrément de conduite.

Parfaitement silencieuse, elle permet d’éviter les nuisances acoustiques ressenties parfois sur les autres véhicules. Par ailleurs, l’absence d’embrayage permet une conduite aisée excluant ainsi tout calage. Autre avantage, il existe des modèles de voitures électriques sans permis bien que leurs performances soient moindres.

Au regard de leur caractère écologique, une politique incitative a été mise en place en faveur de l’achat d’une voiture électrique. Les propriétaires de ces dernières bénéficient de certains privilèges et bonus.

Plafonné à 27 % du prix d’achat, ajouté à celui du coût de la batterie, le bonus écologique peut atteindre la barre des 6 300 euros. La notion de superbonus, entrée en vigueur depuis le mois d’avril 2015 permet aussi d’obtenir une prime pouvant aller jusqu’à 3 700 euros. Une exonération totale ou partielle de la taxe sur la carte grise vient compléter ces avantages. Il faut cependant noter que sur ce point la législation est différente selon les régions. Et dans un avenir proche, on peut penser qu’avec l’instauration de la vignette écologique, les heureux propriétaires de voitures électriques seront encore plus favorisés.

Acheter une voiture électrique : quels inconvénients ?

Le talon d’Achille de la voiture électrique est son coût, ce qui explique le faible engouement sur ce type de véhicule. Son prix d’acquisition demeure, en effet, assez conséquent malgré l’existence des bonus et autres avantages financiers accordés à l’acheteur.

L’absence de production en masse et le coût assez élevé des batteries figurent parmi les facteurs plombant le prix de ces véhicules. Néanmoins, un système de leasing est toutefois mis en place permettant de réduire de manière substantielle le coût des batteries qui représente à peu près la moitié de l’investissement lors d’une acquisition.

La faible autonomie d’une voiture électrique et son temps de charge élevé la rendent également moins attractive notamment pour les automobilistes effectuant des longs trajets. Pour pallier ce problème, les constructeurs essaient de concevoir des véhicules disposant d’une autonomie importante tel que le Monospace Metron 7 et ses 800 km en une seule charge. Cette performance est prometteuse, cependant le véhicule demeure un prototype et son lancement sur le marché tarde à venir.

Quant aux bornes de recharge, leur nombre reste insuffisant et le temps de recharge nécessaire via une prise domestique est d’environ 8 heures pour une autonomie moyenne de 150 km. La mise en place d’un plus grand nombre de bornes de recharge rapide est une solution évoquée. La France devrait compter près de 300 bornes de recharge à la fin de l’année 2015. Ce type de borne permet à la batterie d’avoir 80 % de sa capacité en seulement 30 minutes. Cependant, ces infrastructures se situent principalement sur les parkings des centres commerciaux et les grands axes routiers.

Son moteur silencieux est un avantage mais il peut être vu comme un inconvénient en matière de sécurité routière. En effet, le silence à l’intérieur de l’habitacle est bénéfique pour le confort du conducteur et des passagers, néanmoins, il représente un danger pour les autres usagers de la route. L’absence de bruit des moteurs électriques peut surprendre et devenir un facteur d’accident, notamment avec les piétons. Le conducteur d’une voiture électrique doit donc redoubler de vigilance.

Retrouvez toutes nos annonces de véhicules électriques sur Vivacar.fr.

Partagez l'article sur :