Suzuki Jimny, le retour malin du petit 4X4

Accueil » Suzuki Jimny, le retour malin du petit 4X4


On lui ferme la porte, il revient par la fenêtre. Pénalisé par le malus imposé aux voitures particulières, le Suzuki Jimny revient en version utilitaire. Ses deux places arrière ont été supprimées, mais il ne perd rien des qualités qui ont fait son succès.

Suzuki Jimny

Lancé en 2018, le Suzuki Jimny stoppait sa commercialisation deux ans plus tard, en plein succès, le constructeur japonais ne pouvant assurer les commandes.

Surtout, le petit 4X4 a la bouille craquante était pénalisé par un malus élevé et des émissions de CO2 jugées trop élevées pour le marché européen. Bonne nouvelle, le Suzuki Jimny est de retour en 2021 grâce à un génial tour de passe-passe qui lui permet de contourner le malus écologique : il devient « utilitaire » !

En d’autres termes, il contourne habilement le malus de 3 784 euros qu’il aurait subi s’il n’avait pas changé, cette fiscalité pénalisante ne s’appliquant qu’aux véhicules particuliers.

Nouveau Suzuki Jimny : utilitaire et pratique

Le nouveau Suzuki Jimny utilitaire est directement issu de sa version « véhicule particulier » à 4 places lancée en 2018. Il perd donc ses deux places à l’arrière, mais parvient à renforcer ses aspects pratiques avec un plancher de coffre plat, un volume de chargement de 863 litres (soit 33 litres de plus que le modèle VP avec les banquettes arrière rabattues), la présence d’un arrêt de charge et d’une grille de séparation entre les passagers avant et l’espace de chargement.

Pour les professionnels… Et les autres

Le Suzuki Jimny utilitaire léger est bien sûr parfaitement adapté aux besoins des professionnels qui évoluent dans des conditions exigeantes, notamment ceux qui vivent en montagne ou à la campagne.

Ce véritable tout-terrain dispose, en effet, d’un châssis échelle, d’une importante garde au sol de 210 mm et du système Allgrip Pro de transmission intégrale enclenchable avec gamme de vitesses courtes qui lui permettent de s’aventurer sans problèmes sur les terrains les plus difficiles.

Parmi les attributs qui facilitent la vie des conducteurs dans des conditions exigeantes, on peut aussi citer l’aide au démarrage en côte, le contrôle de traction ou encore l’assistance au freinage en descente.

En version Privilège

La version utilitaire du petit 4X4 est disponible uniquement en finition Privilège. Il bénéficie donc, en série, d’un équipement de sécurité de dernière génération avec l’allumage automatique des feux avec commutation automatique feux de croisement/route, le système de reconnaissance de panneaux de signalisation, les alertes de franchissement de ligne et de changement de trajectoire, ou encore le freinage actif d’urgence (DSBS).

En outre, la fonction d’appel d’urgence eCall, qui alerte les secours en cas d’accident, est désormais intégrée.

Le confort des passagers n’est pas oublier non plus. Le nouveau Suzuki Jimny offre en effet, en série, les sièges chauffants, l’air conditionné, les rétroviseurs et lève-vitres électriques, les projecteurs antibrouillard avant, ainsi que le système Bluetooth DAB.

La légende… du Suzuki Jimny

Simplicité, légèreté, petite taille : le Suzuki Jimny qui circulait sur nos routes depuis vingt ans était ainsi, et son remplaçant l’est aussi. La simplicité, on la retrouve dans son intérieur dépouillé, et dans son moteur unique : un 1,5L essence de 105ch. La légèreté est liée à son poids contenu de moins de 1100 kg, une performance pour un 4×4 pur et dur.

Enfin, l’engin mesure moins de 3,70m. Bien sûr, un tel engin n’est pas destiné aux longues heures d’autoroutes. Mais dès que le bitume disparaît, il ne craint plus personne.

Ses 4 roues motrices disponibles à volonté, sa boite courte, sa garde au sol de 21 cm lui permettent de franchir des obstacles ou même des vrais 4×4 beaucoup plus grands et lourds que lui sont à la peine.