Comment repérer un signal avant-coureur de futures pannes ?

Un voyant rouge ou orange s’allume au tableau de bord ? Une fumée noire s’échappe de l’échappement ? De nombreuses pannes peuvent être détectées avant que la voiture ne soit totalement immobilisée.

Pannes

Fumée noire : attention pollution

S’il est logique qu’un peu de fumée s’échappe du pot d’échappement au moment du démarrage à froid de la voiture, il est en revanche anormal que ce rejet se prolonge lorsque le moteur est chaud. Si tel est le cas, et si cette fumée est noire, c’est que le système de dépollution, dont est pourvu toute voiture moderne, souffre d’un dysfonctionnement. Une partie du pot d’échappement lui-même, ou la vanne EGR du moteur diesel, qui refroidit les gaz pour les brûler, est certainement défaillante. Un examen chez un spécialiste s’impose.

Voyant de liquide allumé : refroidissement altéré

Il ressemble à un thermomètre plongé dans l’eau et lorsqu’il s’allume, pas question de le prendre à la légère. En apparaissant, ce voyant indique que le refroidissement n’est plus opérant. Le radiateur peut être détérioré, le liquide de refroidissement peut manquer, ou la pompe à eau peut être cassée. Ainsi, quelles que soient les causes de ce dysfonctionnement, il convient de refroidir le moteur, en rajoutant de l’eau dans le vase d’expansion après avoir laissé l’auto se refroidir en poussant le chauffage à fond, et en roulant à vitesse régulière pour laisser passer de l’air.

Dérive en ligne droite : attention à l’usure des pneus

C’est un test simple à réaliser. Sur une route ou une autoroute déserte, il suffit de relâcher le volant quelques secondes. Si la voiture a tendance à dériver vers la gauche ou la droite, la direction est désaxée. Une anomalie qui peut s’expliquer par un choc léger sur les bords d’un trottoir, ou un amortisseur plus abîmé qu’un autre. Dans tous les cas, il s’agit de faire diagnostiquer précisément le problème. Le (léger) choc peut être rectifié en réglant simplement le parallélisme des quatre roues, et l’usure des amortisseurs par le changement de ces derniers. Négliger cette dérive conduit à une usure très rapide des pneus.

Sifflement des freins

Si lors d’un appui important sur la pédale de frein, l’on entend un sifflement aigu ou un grincement tel que celui qui se produirait en frottant deux pièces métalliques, il faut surveiller les plaquettes de frein. Celles-ci doivent être usées et il convient de les changer rapidement. Car en continuant de rouler, et de freiner sans remédier au problème, le freinage est très altéré et sans changement rapide des plaquettes, les disques sur lesquelles elles frottent risquent d’être rayés et devront être changés également.

Voyant d’huile : attention urgence

Il a la forme d’une petit arrosoir et lorsqu’il s’allume, en rouge, il faut absolument s’arrêter. Car le voyant d’huile indique que le moteur n’est pas, ou plus lubrifié, et risque de casser à tout moment. En cause ? La pompe à huile défectueuse, ou une fuite du lubrifiant en raison d’une durite défectueuse. Quelle que soit la raison de la panne, le moteur ne doit plus tourner. La voiture devra être remorquée vers un garage.

Démarrage difficile, diagnostic complexe

Lorsque le moteur ne démarre plus au quart de tour, c’est le signal qu’un élément de la voiture ne fonctionne pas correctement. Reste à déterminer lequel. Car les causes de ce démarrage difficile peuvent être multiples. Le démarreur lui-même peut être fatigué. La batterie, quant à elle, manque peut-être de charge. La pompe à carburant et le filtre à essence (ou diesel) peuvent également être détériorés et freiner l’arrivée du précieux liquide dans les injecteurs. Autant de signaux d’une panne à venir, qu’un démarrage lent permet de prévenir. Il convient donc de tenir compte du message envoyé au conducteur par le démarreur.