Peugeot RCZ : le retour ?

Les chances de voir le Peugeot RCZ renaître de ses cendres sont infimes. Mais un designer a imaginé à quoi pourrait ressembler le dernier coupé sportif du Lion s’il devait à nouveau être fabriqué.

Peugeot RCZ

Fin 2015, le Peugeot RCZ avec son joli dos bosselé, a disparu de la gamme. Depuis son lancement en 2009, le petit coupé sportif baptisé de trois lettres, avait pourtant fait des émules avec sa ligne très réussie et son châssis remarquable. Une carrière courte que l’on aimerait prolonger à nouveau. C’est en tout cas une idée qui séduirait bien Czyzewski Design qui a partagé ses rendus numériques d’un Peugeot RCZ modernisé. 

Une Audi TT à la Française

C’est une auto qui ne laissait pas indifférent. Et à cette époque, le positionnement des marques de PSA était très différent : à Peugeot le sport (avec le RCZ), à Citroën le luxe (avec DS en gestation). Peugeot voulait offrir une auto exclusive à un public plus exclusif et sportif. Grâce à son double bosselage façon Zagato, le Peugeot RCZ se distinguait de l’Audi TT, sa grande concurrente. Et, côté châssis, ce coupé qui empruntait sa plateforme à l’ancienne Peugeot 308 se montrait efficace et digne du savoir-faire de Peugeot. Longtemps, son seul défaut était de proposer un moteur qui ne voulait pas dépasser 200 ch. Mais la version R avec ses 270 ch lui permettait de se frotter à l’Audi TTS qui n’en proposait que 272. Surtout, le tarif du Peugeot RCZ était nettement plus doux. Malheureusement, comme bien des modèles de niche, il avait fallu stopper la production de ce coupé sportif Sochalien de 4.29 m de long pour 1.32m de haut. Car, malgré le RCZ-R, les ventes déclinaient déjà depuis de longs mois, et surtout, Peugeot s’apprêtait à sortir sa nouvelle 308 GTI dotée d’un moteur quasi identique. Le sport désormais, c’était elle qui l’incarnait. Le Peugeot RCZ appartenait au passé, et un coupé trop proche pouvait brouiller l’image de la nouvelle 308. De toute façon, Peugeot devait réduire le nombre de modèles et rationaliser sa production. Fabriqué sur les chaînes de production de Magna, à Graz en Autriche (aux côtés de l’Aston Martin et de la Mini Countryman), le Peugeot RCZ a été commercialisé dans près de 80 pays. En Europe, il a été vendu à plus de 30 000 exemplaires. Bien des clients ont été charmés par le design novateur du RCZ concocté par Jérôme Gallix lors de son passage éphémère à la tête du Style de chez Peugeot.

Peugeot RCZ : une version 2020

Ces derniers temps, les constructeurs jouent sur la corde nostalgie. Après des signes de vie de Facel Vega et Delage, c’est au tour du Peugeot RCZ de se rappeler à nos bons souvenirs grâce à une version numérique très réaliste dessinée par un designer. Czyzewski Design a même imaginé l’habitacle. Les gènes Peugeot sont bien retranscrits et l’arrière rappelle celui de la 508. Le toit arrondi et le double bosselage, prouesse technologique du fabricant de verre Saint-Gobain, ont été conservées dans ce Peugeot RCZ futuriste. Les dimensions, plutôt compactes, ont, elles aussi, été respectées. En revanche, le rendu numérique du designer affiche un look nettement plus anguleux que le précédent RCZ. Et les doubles sorties d’échappement ainsi que les étriers Brembo rouges et les grandes roues en alliage ne sont pas sans évoquer la RCZ R, la version aux 272 cheveux du coupé sportif.

I-Cockpit dans l’habitacle

Dans un souci de réalisme, le designer s’est attaqué à imaginer également l’habitacle du nouveau Peugeot RCZ imaginaire. Il a intégré le petit volant, un large écran numérique au-dessus des touches piano et un combiné d’instrumentation numérique. Exit la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports sur le modèle d’époque, place à la transmission automatique. 

Partagez l'article sur :