Moteur : les liquides à vérifier

Certaines mises à niveau des liquides sont facilement réalisables sans avoir recourt à un professionnel. Quelques vérifications simples et rapides à effectuer sous le capot de son auto permettent de garder un moteur opérationnel. Focus sur les liquides et fluides indispensables au fonctionnement optimal de la mécanique d’un véhicule.

niveau des liquides

Qui veut aller loin ménage sa monture. Avant de prendre la route ou de partir en vacances, il est de bon ton de checker le moteur de sa voiture. Quelques vérifications simples et rapides, réalisables par le plus grand nombre, consistent notamment à contrôler le niveau des liquides et des fluides présents qui se trouvent sous le capot. Ces derniers sont absolument indispensables pour que la mécanique soit parfaitement huilée et opérationnelle. Focus sur les liquides que vous pouvez vérifier vous-mêmes.

Liquides et fluides : qu’est-ce que c’est ?

Liquides à base d’eau ou liquides à base de corps gras, tout cela compose le moteur dont certaines parties doivent être lubrifiées et d’autres refroidies ou nettoyées. Sans tous ces fluides et ces liquides, un moteur thermique ne pourrait fonctionner. Pour éviter des conséquences irréversibles, il s’agit de checker régulièrement les niveaux.

Les principaux contrôles à effectuer

Pas la peine de posséder un diplôme en mécanique pour effectuer certaines vérifications vitales sous le capot. Vous pouvez facilement contrôler l’huile de moteur qui permet une lubrification optimale des éléments dynamiques qui le constituent et limiter ainsi son usure. Autre manipulation facile à faire : vérifier le niveau de liquide de refroidissement qui, comme son nom l’indique, permet d’évacuer la chaleur et de refroidir le moteur. Remettre à niveau le liquide de frein, fluide hydraulique essentiel pour assurer le freinage, est en revanche déconseillé car il s’agit d’un circuit sous pression. Cette tâche doit être confiée à un mécanicien. Vous pouvez juste vous assurer que le liquide frein existe en quantité suffisante. Enfin, un dernier liquide, celui du lave-glace qui n’agit point sur le moteur, n’a certes pas un rôle vital mais s’avère essentiel pour avoir une bonne visibilité lorsque vous conduisez. Le liquide du lave-glace se remet à niveau très aisément.

Niveau des liquides : des emplacements différents

Evidemment, avant de vous lancer de la remise à niveau des liquides ou des fluides de votre auto, il faut d’abord avoir identifié où se situe chaque fluide et son réservoir. Ils se trouvent globalement dans la même zone sous le capot, la jauge d’huile se trouvant plus au centre et le réservoir du liquide freins plus du côté conducteur. Le réservoir du liquide de refroidissement se situe, quant à lui, le plus souvent non loin du radiateur ou bien à l’avant du moteur.  Le réservoir du liquide de lave-glace étant à dénicher sur le côté gauche du moteur. En cas de doute, consulter le manuel d’utilisation de votre auto pour vérifier l’emplacement de chaque réservoir paraît très utile.

Opérer les vérifications moteur froid

Pour vérifier de façon optimale et en toute sécurité les niveaux des fluides et liquides sous le capot de votre voiture, il faut attendre que le moteur soit froid. Si vous avez déjà roulé, il vous faut patienter au moins deux heures après l’arrêt du moteur. Enfin, pour que la lecture des niveaux ne soit pas biaisée, il vous faut installer votre véhicule sur un sol plat.

Niveau des liquides : comment faire l’appoint d’huile ?

Après avoir repéré la jauge, il suffit de retirer la tige et de l’essuyer avec un chiffon avant de la replacer dans son logement. Puis, il vous faut la retirer une seconde fois et vérifier que la marque laissée par l’huile apparaît bien entre les encoches Mini et Maxi. Si la marque se situe en dessous du minimum d’huile préconisée, il vous faudra faire un appoint d’huile. Attention, pour cela, de vérifier l’indice de viscosité de votre modèle auto.

Checker le liquide de refroidissement

Vérifier le niveau de liquide de refroidissement n’est pas un acte sorcier non plus. A l’instar de la vérification du niveau d’huile, il vous suffit de vérifier que le niveau se situe bien entre le trait minimum et maximum. Pour faire l’appoint, rien de compliqué, si ce n’est qu’il faut disposer des fluides appropriés. 


Partagez l'article sur :