Nouveau Nissan Juke : enfin !

Le Nissan Juke de nouvelle génération arrive, après 10 ans d’une longue existence. Le petit japonais qui a inventé le segment des SUV urbains s’est fait distancer par ses concurrents faute d’avoir su se renouveler plus tôt. Le nouveau Nissan Juke révélera son minois et son nouveau cœur dans les concessions à la fin de l’année.

nissan juke

Lorsqu’il est apparu en 2010, le Nissan Juke a révolutionner l’auto populaire. À mi-chemin entre un 4×4 et une citadine polyvalente, ce petit «crossover» aux jantes de 17 pouces, se plaisait à mélanger les genres pour donner un coup de vieux aux petites voitures classiques, telle que la Clio, mais aussi les sportives huppées, comme la MiniNissan avait déjà remporté un franc succès avec son Qasqhai sur le segment des SUV. Et avait carte blanche pour bousculer les codes dans le segment des citadines. Le concept Qazana présenté au salon de Genève 2009, était un showcar qui annonçait fidèlement la version de série du Juke sur nos routes l’année suivante. Résultat : son design était clivant et prenait les berlines de haut ainsi juché sur ses hautes pattes. Mais s’il ne plaisait pas à tout le monde, le Juke avait l’avantage de n’échapper au regard de personne. Avec un châssis aussi ferme qu’une sportive, le tout premier Juke ne connaissait pas le roulis dans les virages. Et le 1.6i DIG-T lui donnait suffisamment de jus pour que le crossover d’un genre nouveau ne soit pas pataud. Malgré son immense défaut, à savoir un coffre si minuscule qu’il obligeait à faire ses courses sur internet, le Japonais excentrique avait largement été pardonné pour cette lacune tant la concurrence était inexistante. Le millionième exemplaire est même sorti de l’usine de Sunderland en juillet 2017. Cependant, l’an dernier, ses ventes se sont écroulées. Un passage à vide qui s’explique tout simplement par son grand âge.

Le nouveau Nissan Juke

Le nouveau Nissan Juke a clairement pris un coup de vieux. Et si son design a eu la chance de bien vieillir grâce à son restylage de 2014, il était temps qu’il soit revu de A à Z. Car aujourd’hui, il lui faudra jouer des coudes avec le nouveau Peugeot 2008 et le Renault Captur 2. Son style qui le différencie tant sera conservé, à l’instar de son regard à deux étages. Mais, grâce à l’Alliance Renault-Nissan, il adopte désormais la plate-forme du Renault Captur et le nouveau Juke devrait grandir pour dépasser ses anciens 4.14m de long. Ce qui lui permettrait d’offrir un coffre un poil plus vaste. Pot commun aussi pour ses motorisations qu’il partagera avec celles du constructeur au losange : sous le capot, des moteurs turbo essence 1.0 (100 ch) ou 1.3 (130 ou 155 ch) et un diesel 1.5 (95 ou 115 ch). Pour son
nouveau Nissan Juke , le pionnier des SUV urbains a également décidé de poser sur la table l’atout hybride rechargeable. Un événement qui se produira sûrement lorsque Renault inaugurera pour la première fois cette technologie sur le Captur début 2020.

Le Juke d’occasion : un bon plan

Plutôt bien né, le Nissan Juke première génération affiche un bon niveau de fiabilité. Depuis son restylage en 2014, le petit crossover d’un autre genre propose une finition correcte sans défaut rédhibitoire. Seule ombre au tableau : il est un peu moins bien équipé que ses concurrents, plus récents, qui bénéficient, eux, du freinage d’urgence autonome ou du système de maintien dans la voie. Le Nissan Juke d’occasion est largement présent sur le site Vivacar et se révèle être un bon plan. Comme c’est toujours le cas lorsqu’une nouvelle génération pointe le bout de son capot.

Partagez l'article sur :