Tout savoir sur le freinage

freinage

Le freinage. Voilà un sujet important pour votre sécurité et celle de vos passagers. Car, avec les pneumatiques et les amortisseurs, le freinage fait partie du triangle d’or de la tenue de route. Lorsqu’on parle de freins, on parle en réalité de plusieurs pièces : plaquettes, étriers, disques mais aussi liquide de frein qui communique la force de freinage de la pédale vers les quatre roues. Si on évoque souvent les freins et le liquide de frein, on aborde peu le système de freinage dans son ensemble. Afin de tout savoir, voici les différents aspects qui composent le système de freinage de votre voiture ainsi que quelques recommandations et astuces pour l’entretenir.

Fonctionnement global du système de freinage

Le système de freinage permet bien évidemment de diminuer la vitesse d’un véhicule jusqu’à son arrêt complet. Pour cela, il utilise le principe de friction entre deux surfaces en contact. L’efficacité d’un freinage dépend de plusieurs facteurs, à commencer par le poids du véhicule, mais aussi de la vitesse, de la force exercée et des matériaux de friction (disques et plaquettes) utilisés sur les surfaces de freinage. A savoir : la puissance de freinage est environ 7 fois plus importante que celle du moteur. Avec une force de 14kg exercée sur la pédale de frein, la force de freinage appliquée sur une roue avant peut aller jusqu’à 2 tonnes et 1,4 tonnes sur une roue arrière. Dans un système de freinage tous les composants communiquent les uns avec les autres. Et c’est la pression hydraulique qui permet de les faire fonctionner correctement.

Deux types de freins : le frein à disque et le frein tambour

La plus grande majorité des autos actuelles disposent d’un système de freinage avec frein à disque sur les deux roues avant. Le plus souvent en céramique, ils sont très résistants et il vaut mieux car les frictions entre les plaquettes et le disque peuvent faire grimper la température jusqu’à 800 °C. Les freins à tambour, pour leur part, sont intégrés dans la roue. Ils fonctionnent avec des sortes de mâchoires poussées contre le tambour. Bien souvent, les freins à tambour sont montés à l’arrière, car la charge la plus importante se trouve à l’avant, et cette dernière est supportée par les freins à disque.

Freins usés : les signes d’alerte

Plusieurs signes peuvent vous alerter sur l’état de votre système de freinage. Premièrement, la distance de freinage se rallonge considérablement. Deuxièmement, le véhicule a tendance à se déporter au freinage. Troisièmement, le véhicule vibre ou broute au freinage. Autre signe : la pédale est dure ou molle lorsque vous freinez.

Qu’est-ce que le liquide de frein ?

Le liquide de frein est une huile. Et cette dernière peut être minérale ou synthétique. Élaboré pour ne pas entraîner de corrosion, le liquide de frein ne peut pas mousser ni être incompressible. L’important est qu’il conserve sa fluidité, et cela quelle que soit la température. Le liquide de frein doit être changé tous les 60 000 km environ.

Les voyants de votre tableau de bord

Un point d’exclamation rouge indique une défaillance des freins souvent dû à un liquide de frein trop faible. Il faut vite s’arrêter et prendre rendez-vous. Mais ce voyant s’adresse aussi aux personnes un peu distraites qui ont oublié d’enlever le frein à mains. Le voyant de l’ABS, quant à lui, limite le freinage des roues en cas de freinage intense. S’il s’allume, le freinage normal est assuré mais sans la fonction anti-blocage. Vous pouvez donc toujours rouler mais il faut prendre rapidement rendez-vous chez votre garagiste. Le cercle sur un fond jaune indique une usure des plaquettes de frein avant avec une épaisseur généralement inférieure à 2mm. Elles doivent être remplacées le plus rapidement possible.

Conseils et astuces

Les plaquettes peuvent atteindre les 700° car la base du freinage, c’est le frottement. Et qui dit frottement, dit usure. Il faut penser à les faire contrôler tous les ans car des plaquettes en bon état permet de prolonger la durée de vie de votre disque et permet de réaliser de belles économies. A noter : lors de la révision, le système de freinage est systématiquement contrôlé. Une petite astuce pour préserver les plaquettes : en descente, ne gardez pas votre pied collé sur la pédale de frein. Mais sollicitez plutôt au maximum le frein moteur.