Nos astuces pour aider votre voiture à passer l’hiver

voiture en hiver

Météo changeante, neige, gel… la voiture est souvent soumise à rude épreuve en hiver. Voici nos astuces pour vous aider à protéger votre véhicule et l’aider à passer l’hiver sans encombre.

Vérifiez l’état de votre batterie

À l’approche de l’hiver, la première chose à faire est de vérifier l’état de la batterie. Pour éviter que du sulfate ne se forment sur les bornes de votre batterie, brossez-les avec une brosse métallique, puis enduisez-les de graisse. Cette technique marche, quel que soit le modèle de voiture et de batterie. Prenez ensuite un voltmètre pour vérifier l’état de la tension de la batterie. Normalement la valeur affichée par le voltmètre doit se situer entre 12,5 et 12,8 volts, quand le moteur est arrêté. Si la valeur affichée est inférieure à 11,7 volts, cela signifie que votre batterie ne contient plus suffisamment de charges pour passer l’hiver. Il serait alors plus prudent de la recharger pour éviter les pannes.

Contrôlez vos pneumatiques

Vos pneus seront particulièrement sollicités durant l’hiver. Assurez-vous d’avoir des pneus adaptés. D’une manière générale, quand la température de la route se situe en dessous de 7 °C, il est recommandé de mettre en place les pneus d’hiver, qui diffèrent des pneus neige. Ces pneus dotés de rainures particulières améliorent la tenue de route de votre véhicule et réduisent la distance de freinage. Pensez également à vérifier régulièrement la pression de vos pneus puisque le froid a tendance à la diminuer.

Vérifiez vos freins

Outre la batterie et les pneus, l’état des freins est un autre élément important à vérifier à l’arrivée de l’hiver. Un frein en bon état est le garant d’une meilleure adhérence sur la route. Pour éviter que votre frein à main ne reste bloqué, prenez l’habitude de passer la vitesse au lieu d’enclencher le frein à main. Si vous vous trouvez dans l’impossibilité d’actionner votre frein à main le matin d’hiver, patientez quelques minutes, le temps que le moteur chauffe et le frein à main devrait fonctionner rapidement à nouveau.

Protégez votre pare-brise en cas de grand froid

Si vous gardez votre véhicule à l’extérieur durant l’hiver, le mieux est de retirer vos essuie-glaces, car collés par le verglas, ils risquent d’endommager votre pare-brise. Recouvrez ensuite votre pare-brise d’un drap ou d’une housse spéciale pour le protéger. Évitez le carton, car en cas d’humidité, celui-ci devient difficile à décoller. Vous pouvez aussi ralentir la formation de givre en frottant votre pare-brise avec une pomme de terre ou un oignon coupé en deux. Une autre astuce est d’appliquer à l’aide d’un chiffon un mélange de vinaigre d’alcool et d’eau. Il est possible de remplacer le vinaigre par de l’alcool à 90 °C. Quand vous enlevez le verglas et le givre de votre pare-brise, utilisez la raclette avec précaution pour ne pas railler le pare-brise. Évitez d’utiliser de l’eau chaude, car cela risque de le fissurer. L’idéal serait de verser un peu d’eau tiède sur le haut du pare-brise et de mettre en marche l’essuie-glace.

Anticipez les imprévus

La prudence est mère de sûreté dit le proverbe. Pour pallier toute panne, équipez-vous des outils nécessaires. Gardez dans votre coffre tout le matériel nécessaire au changement de pneu comme le cric et la clé. Gardez aussi à portée de main un câble de démarrage et une paire de gants. N’oubliez pas la lampe de poche, car en hiver, la nuit tombe rapidement. Pour éviter que vos portières ne coincent et que vos joints perdent en étanchéité, utilisez un spray à silicone pour les nettoyer. Vous pouvez aussi les frotter avec du talc ou du savon de Marseille.

Partagez l'article sur :