Laver sa voiture sans eau, c’est tendance

Fin des vacances rime avec nettoyer son auto avec bienséance. C’est-à-dire en évitant des gaspillages qui pourraient nuire à l’environnement. Voici comment laver sa voiture sans eau ou de façon écologique.

laver sa voiture

Le boom du lavage sans eau est en train de gagner toute la France. Car passer son auto sous les rouleaux, c’est user en moins de cinq minutes quelque 300 litres d’eau, soit l’équivalent de trois baignoires. Une façon rapide de laver sa voiture mais qui n’est pas vraiment écolo à l’heure où des restrictions d’eau ont été mises en place dans 87 départements français. Idem pour le nettoyage à haute pression qui nécessite une petite centaine de litres d’eau. La facture est, de plus, souvent salée et le rendu pas forcément irréprochable : certaines zones restent mal nettoyées et des rayures peuvent même se glisser sur la carrosserie. Et si vous souhaitez laver votre voiture vous-même avec un tuyau d’arrosage par exemple, cela vous sera interdit sur la voie publique. Il faut donc avoir un lieu privé pour le lavage. Au-delà de l’aspect financier, il y a aussi la problématique écologique. C’est là que laver sa voiture sans eau peut s’avérer d’une réelle efficacité. Il s’agit d’utiliser un produit en bouteille totalement biodégradable sans phosphate ni amoniaque ou solvant pétro-chimique.

Comment laver sa voiture sans eau ?

Pour éviter d’user de l’eau, il suffit de vous équiper d’un chiffon doux et d’utiliser un produit écologique afin de nettoyer votre véhicule dans votre garage ou dans la rue. Il s’agit d’un nettoyant sans eau dont il existe plusieurs marques et qui est 100% biodégradable. La facilité d’application dépend des produits. Mais l’avantage, c’est qu’en plus de laver, ces flacons contiennent une cire qui protège la peinture et lui apporte un effet brillant. Evidemment, il faudra utiliser de l’huile de coude et dédier une bonne demi-heure au lavage de sa voiture. Autre atout : ces produits s’appliquent sur toutes les surfaces, dont les vitres. Les professionnels de l’auto ont souvent recours à ces produits sans eau et ils font des merveilles. 

Comment appliquer des produits de lavage sans eau ?

Avant la première pulvérisation, passez un premier coup de chiffon histoire de dépoussiérer votre véhicule. Ensuite, vous pouvez pulvériser le produit sur un chiffon et vous attaquer à la carrosserie par petites zones et attendre quelques secondes que la saleté ait été absorbée. Avec, dans l’idéal, un second chiffon microfibre (que vous pourrez réutiliser de nombreuses fois après lavage en machine), il faut essuyer et, après le nettoyage, lustrer pour que ça brille. Laver votre voiture sans eau permet de raviver les peintures ternies et aussi de faire glisser l’eau sur la carrosserie les jours de pluie, grâce à son effet déperlant. Le lavage sans eau permet aussi de décrasser les jantes. 

Astiquer l’habitacle de votre voiture

Gardez bien à l’esprit qu’il y a plus de bactéries dans une voiture que sur les cuvettes des toilettes. Il ne faut donc pas négliger l’habitacle. Il faut commencer par un bon coup d’aspirateur. Puis nettoyer l’intérieur des portières. Les moulures de plastiques doivent également être vaporisées. Même chose pour le tableau de bord et le volant. Autre étape : le nettoyage des vitres intérieures avec un chiffon à microfibre toujours. Un endroit souvent négligé : les rétroviseurs et le miroir du pare soleil. Si vous avez un toit panoramique, n’oubliez pas de nettoyer la vitre également. Dernière étape : désodoriser votre habitacle. 

A savoir

Les produits 100% biodégradables sont vendus soit en bidon de plusieurs litres soit en flacon pulvérisateur. Vous pouvez les trouver dans les magasins spécialisés, en grande surface ou sur Internet. Comptez une dizaine d’euros seulement pour un flacon dont la quantité permet d’effectuer 3 à 4 lavages.