Range Rover Evoque : Essai vidéo nouveau

Le plus petit SUV de Range Rover : le Range Rover Evoque, vient d’être restylé et aimerait bien prétendre au même succès que la première génération qui s’est vendue à 800 000 exemplaires.

Essai Range Rover Evoque

Nouveau Range Rover Evoque : un design qui reste atypique

La version trois portes et le cabriolet, c’est définitivement terminé. Le nouvel Evoque sera disponible en 5 portes uniquement. L’auto vient de se refaire une beauté et de nombreux petits détails ont changé comme des poignets de porte affleurantes à l’instar de son grand frère le Velar. Idem pour le bandeau laqué de noir à l’arrière. Des évolutions par petites touches qui rendent encore plus sexy la silhouette atypique du petit SUV. C’est d’ailleurs pour cette raison que le nouveau Range Rover Evoque a gardé les mêmes proportions : 4.37m de long et seulement un centimètre de plus de largeur. La poule aux œufs d’or de Range Rover pointe donc le bout de son joli capot avec un extérieur plus lisse, un habitacle sobre et plus cohérent qui laisse place à trois écrans pour la touche high tech permettant l’économie de boutons.

Encore plus performant sur la route

Le nouveau Range Rover Evoque reste aussi lourd que la première mouture (1900 kg). Mais, grâce à de nouvelles suspensions améliorant le confort et le roulis, il a énormément progressé sur la route. Loin du bitume, le SUV continuer à défier n’importe quel concurrent : dans la boue, sur les cailloux ou le sable, il a gardé toutes ses qualités. Sur la bitume, ce nouvel Evoque est carrément royal. Les bruits de roulement, comme ceux du moteur sont parfaitement filtrés, notamment avec le moteur diesel de 240ch, le plus cohérent du lot, qui comporte 6 motorisations essence et diesel, de 150 à 300ch et un couple phénoménal.

Découvrez le nouveau Range Rover Evoque au tarif corsé (à partir de 39 350 euros) en vidéo.