Tout savoir sur la courroie de distribution

Elle est un élément fondamental du moteur. Prendre soin de la courroie de distribution, c’est donc prendre soin de sa voiture et de son bon fonctionnement.

courroie de distribution

Il y a 20 ans encore, la distribution était assurée par une chaîne en acier à double ou triple maillons qui avait pour avantage de ne réclamer aucun entretien, à part quelques réglages périodiques de tension. Quelques constructeurs tels que le groupe VW (Seat, Skoda, Volkswagen, Audi) mais aussi BMW et Toyota utilisent encore une chaîne (censée perdurer jusqu’à la fin de vie de l’auto) pour certains de leurs moteurs. Mercedes, pour sa part,  est le dernier à en équiper encore la totalité de ses mécaniques. Cette chaîne de distribution explique, en partie, la bonne tenue des côtes d’occasion des voitures qui en disposent. Une donnée à prendre en compte au moment de l’achat neuf. Car aujourd’hui, la majorité des systèmes de distribution des constructeurs généralistes ne sont pas constitués d’une chaîne, mais de courroies en fibre de verre, kevlar ou caoutchouc capables de résister aux fortes chaleurs. Ces courroies de distribution sont, certes, aussi performantes que la chaîne du même nom, mais elles sont beaucoup plus fragiles.

A quoi sert une courroie de distribution ?

Lorsque le moteur tourne, la courroie assure la synchronisation parfaite entre les mouvements continus des pistons et des soupapes. Tout endommagement a donc des répercussions importantes sur le moteur de votre véhicule. La courroie de distribution joue, en effet, le rôle d’élément synchroniseur. C’est l’élément de liaison entre le vilebrequin, la pompe à injection, la pompe à eau et les arbres à came. Pour fonctionner, ces éléments doivent être synchronisés. Par exemple, si le vilebrequin est au point O et que les soupapes sont ouvertes, il y aura collision entre le piston et la soupape. Et là, c’est le début des ennuis. La courroie est donc un élément extrêmement important car essentiel à la bonne marche du moteur. Si elle est très résistante, elle n’est pas inusable. Si la courroie de distribution se déforme, cela impacte les performances du moteur, augmente la consommation de carburant et les émissions polluantes.

Pourquoi la courroie de distribution s’use-t-elle ?

Il y a une usure normale qui affecte inéluctablement toute pièce mécanique en mouvement dont la fameuse courroie de distribution qui souffre notamment des variations de chaleur. Lorsqu’une auto dort dehors, les écarts de température sont encore plus importants. Une autre courroie, celle qu’on appelle alternateur, peut également rompre car sa durée de vie est plus courte que celle de la courroie de distribution. Il faut la surveiller attentivement car, en s’effilochant, la courroie d’alternateur passe derrière la poulie de vilebrequin et peut alors totalement endommager ou carrément faire sauter la courroie de distribution.

Comment éviter la panne ?

S’il est aisé de contrôler l’état d’usure des pneumatiques ou des plaquettes de frein, il est en revanche très compliqué de vérifier la bonne santé d’une courroie de distribution. De plus, aucun bruit suspect n’avertit d’une usure quelconque et c’est donc sans aucun signe avant-coureur qu’une courroie peut casser. Les courroies de distribution défectueuses sont responsables de 50 % des avaries moteur. Alors, comment éviter la panne ? Une courroie de distribution se change. Selon les modèles et la motorisation, tous les 60 000 à 360 000 km ou 5 à 10 ans. Cette fourchette de remplacement peut sembler large mais elle dépend des variantes de moteur. C’est pourquoi il est indispensable de faire vérifier régulièrement son état par un professionnel, car l’opération est difficile à réaliser soi-même. L’accès à cette pièce est difficile et même en l’observant, vous pourrez seulement vérifier l’état du plastique et voir s’il n’est pas craquelé. Attention, les automobilistes qui font de petits trajets auront une courroie qui s’abîme plus vite car la courroie est sollicitée à son plein potentiel lors du démarrage. En cas d’usure constatée, il convient de remplacer la courroie. Il faut, dans ce cas, compter entre 500 et 600 euros en moyenne. Une somme à prévoir dans son budget auto, si l’on n’a pas acheté une voiture munie d’une chaîne, voire une auto électrique puisque le moteur de cette dernière ne nécessite pas de courroie de distribution.