Voiture d’occasion : comment éviter les arnaques ?

Trois achats d’automobiles sur quatre sont réalisés sur le marché de l’occasion. Désireux de profiter de cette manne juteuse, certains individus n’hésitent pas à tromper les acheteurs et selon une étude, plus de 15% des français ont déjà été victimes d’une arnaque au moment d’acheter leur voiture d’occasion. Vivacar vous propose de déjouer les arnaques.

voiture d'occasion

Le constat est accablant : parmi les 5 millions d’autos d’occasion qui sont vendues chaque année, 600 000 d’entre elles font l’objet de fraude. Vices cachés, vendeurs fictifs, fausses annonces, compteurs traficotés, autos volées, arnaques à l’épave ou au chèque… Les pièges ne manquent pas. Toujours selon la même étude du cabinet Obvy, 22% des personnes interrogées connaissent quelqu’un qui a été victime d’une arnaque, majoritairement l’arnaque au paiement. Comment éviter la fraude lorsque l’on achète un véhicule de seconde main ? S’il est difficile de sécuriser totalement une transaction entre particuliers, quelques précautions permettent néanmoins d’échapper aux pièges les plus grossiers

Comment échapper à la fraude ?

Pas question d’être naïf au moment d’acheter une voiture d’occasion. Il faut tout éplucher. Un tarif un peu trop alléchant, par exemple, est souvent le signe d’une escroquerie. Factures, carnet d’entretien, anomalies : il faut regarder de près tout ce qui concerne le véhicule d’occasion convoité. Une inspection de la carrosserie et de l’habitacle sont bien évidemment indispensables. Tout comme l’historique de la voiture. Les autorités européennes affirment que 5 % des compteurs de voiture d’occasion bénéficient d’un rajeunissement. Cette fraude est difficilement repérable, surtout dans le cas des modèles les plus récents équipés de compteurs électroniques digitaux, pour lesquels seul un concessionnaire peut indiquer s’il y a eu fraude. Toutefois, il est possible de flairer l’arnaque en comparant les chiffres indiqués sur le compteur de kilométrage et sur l’étiquette de la dernière vidange posée sur le carter d’huile. Les chiffres du compteur de kilométrage ne doivent en aucun cas être inférieurs à ceux inscrits sur l’étiquette de vidange. Un petit tour au volant de l’auto d’occasion est également fortement recommandé afin de voir s’il n’y a pas de bruit suspect et si la voiture freine correctement et est équilibrée.

Une voiture d’occasion fiable sur Vivacar

Pour ne plus être parano et être tout à fait serein, il est également possible de passer par un professionnel qui garantira le véhicule pendant un délai minimum, c’est la loi qui l’exige, de trois mois, et ce, quelque soit l’état et l’âge du véhicule. Mais pour être totalement serein, mieux vaut passer par Vivacar. Les véhicules proposés ont tous moins de 7 ans et moins de 90 000 km. Toutes les voitures d’occasion sont garanties 6 mois minimum. Et il existe même une garantie de pannes mécaniques jusqu’à 5 ans, quel que soit le kilométrage. En amont, les concessionnaires ont été rigoureusement sélectionnés afin que les autos soient mécaniquement au top. Enfin, au-delà des recherches optimisées par budget, lieu, modèles et type de voiture, Vivacar propose des solutions de financement en ligne avec crédit ou location avec option d’achat.

Des solutions de financement sécurisantes

Reste évidemment le problème du règlement. Et sur Vivacar, aucun problème. Le site appartient à CGI Finances, leader français du financement automobile, qui est lui-même une filiale de la Société Générale. Non seulement la sécurité d’une banque permet de financer un véhicule en toute sérénité, mais elle offre aussi la possibilité de trouver la prestation financière la plus adaptée, que ce soit par le biais du crédit classique ou de la LOA.  Une manière de ne plus se soucier de la décote ou de la revente de l’auto.

Vivacar vous livre votre voiture d’occasion

Et si l’auto d’occasion convoitée ne se trouve pas tout près du domicile de l’acheteur, Vivacar se propose de la livrer à son domicile ou à l’endroit désiré. Un chauffeur professionnel récupère le véhicule au sein de la concession qui souhaite s’en séparer et la livre au client sous trois jours. Cette livraison est totalement personnalisée puisque toutes les fonctionnalités de la nouvelle voiture sont alors présentées à son nouveau conducteur. Le chauffeur privé remet ensuite les clefs de la nouvelle acquisition à son nouveau propriétaire, après avoir vérifié son identité et lui avoir fait signer le procès verbal de livraison. Il suffit à l’heureux acheteur d’informer son assurance auto le jour même de la livraison. Mille et une manières de sécuriser l’achat, et d’en finir avec les arnaques de la vente d’occasion.