Skoda Octavia 2020 : la bonne à tout faire se donne de grands airs

Depuis 1996, la tchèque capitalise sur ses fondamentaux : de l’espace à revendre et des tarifs bien placés. Avec cette quatrième génération , elle rajoute à ses avantages une ligne enfin au goût du jour et une qualité de matériaux et d’assemblage au dessus du lot : Skoda Octavia 2020.

Skoda Octavia 2020

Depuis 24 ans, la recette est la même : une Skoda Octavia est synonyme d’un excellent rapport prix-habitabilité, le tout habillé d’une robe plutôt banale. Un pragmatisme tchèque qui s’est répété depuis trois générations mais qui, ces temps-ci, pourrait bien avoir du plomb dans l’aile, et bousculer un peu les fondamentaux. On soupçonnait déjà la marque du groupe Volkswagen de sortir du rang en proposant sa précédente moutrure en 2013 qui marquait une volonté de montée en gamme, mais aussi, d’un semblant de recherche designistique. Mais la quatrième Skoda Octavia 2020, qui arrivera en concession au mois de septembre, constitue une vraie rupture par rapport à la tradition maison. Tant en matière de design que de qualité de fabrication. 

Skoda Octavia 2020 : Un design plus fluide

Jusqu’à présent, Skoda s’évertuait à perpétuer, pour sa berline moyenne (qui est aussi le modèle le plus vendu de la marque à travers le monde) un design consensuel et, somme toute, basique. C’est terminé. La nouvelle mouture entre dans une autre ère avec une ligne plus fluide. De profil, elle semble s’allonger, même si elle ne gagne que quelques cm par rapport à la troisième génération. Les flancs sont plus marqués et l’arrière est enfin homogène, comparé au dessin d’ensemble. Surtout, la face avant, avec sa large calandre et ses feux allongés est enfin harmonieuse. Pas de quoi révolutionner l’histoire du design automobile, mais pour Skoda, le pas franchi est gigantesque. A l’intérieur aussi, la Skoda Octavia 2020 a basculé dans le 21e siècle. La large dalle numérique de 10,5 pouces réunit toutes les fonctions (navigation, clim, musique, interface bluetooth, etc) et l’image de écran peut être relayé sur une autre dalle numérique qui remplace les traditionnels compteurs. Cet intérieur marque également une rupture en termes de qualités de matériaux et d’assemblages. Car les plastiques et les incrustations de cuir ou tissus de la planche de bord et des sièges, selon le niveau de finition, renvoient les précédentes générations au moyen-âge. De même, les dernières nouveautés technos, et notamment un régulateur adaptatif et prédectif qui, combiné à la détection des voies forment une autonomie de niveau 2.

Des moteurs et un châssis bien connus

Sous cette nouvelle robe, la Skoda se devait d’arborer des dessous renouvelés. C’est chose faite puisque la Skoda Octavia 2020 bénéficie de la nouvelle plateforme de la Volkswagen Golf 8. Résultat : un confort en hausse auquel s’ajoute (en option) un amortissement piloté. Sous le capot, les moteurs sont eux aussi empruntés à la banque d’organe du groupe VW. En l’occurrence, au moment du lancement en septembre, le bon vieux TDI diesel de 150ch, entrevu sur les Seat Leon, mais aussi la VW Golf ou l’Audi A3, entre autre. Le bloc essence TSI de 150ch sera lui aussi de la partie. Mais une Octavia, depuis son origine, est un couteau suisse. Avec ses versions Combi (break), Scout (pseudo-SUV et 4×4) ou sportive (RS). Toutes ces variantes apparaitront au fil des mois prochains, avec des moteurs plus puissants et, pour rester dans l’ère du temps, des versions hybride et hybride rechargeables sont également au programme.

Des tarifs calculés au plus juste et une habitabilité qui n’est pas comptée

Si la nouvelle Skoda Octavia 2020 renverse quelque peu la table du design et de la qualité tchèque, elle respecte malgré tout les fondamentaux de la marque : des prix bien calculés et une habitabilité record. Impossible, dans ce segment, de trouver plus de place sur une banquette arrière. Impossible aussi, de trouver un coffre plus imposant. Celui-ci pulvérise les records et atteint 600L. 

Skoda Octavia 2020 : L’auto que l’on va jalouser

Design et qualité de fabrication en hausse, technos dernier cri et habitabilité record sont autant d’atouts qui risquent de faire des jaloux. D’autant qu’en débutant à 26 430 euros avec un coeur de gamme à 34 000 euros, la Tchèque s’avère moins chère que ses copines de qualité égale. Cette jalousie, elle risque même de la susciter dans son propre groupe, car aujourd’hui, peu de choses séparent la Skoda Octavia 2020 d’une Volkswagen Passat, leader des berlines en Europe.  

Partagez l'article sur :