Quelles solutions pour payer sa voiture d’occasion ?

paiement voiture occasion

Le marché de l’automobile est en forme ces dernières années, et celui de l’occasion connaît une ampleur jamais atteinte. Choix important, prix inférieurs, sites d’annonces en ligne de plus en plus nombreux : il n’a jamais été aussi facile d’acheter une voiture d’occasion. Mais quand arrive la question du règlement, des inquiétudes se font parfois jour. Que ce soit pour un achat ou une vente, la sécurité des transactions est un point crucial. De nouveaux systèmes de transaction viennent s’ajouter aux modes de paiement traditionnels.

Le paiement de votre voiture d’occasion en espèces

Souvent privilégié, le règlement en espèces garantit généralement une certaine sécurité. Il faut néanmoins rester vigilant, car les risques ne sont pas exclus, notamment la possibilité de faux billets de banque. Sachez qu’en cas d’achat à un professionnel la possibilité de paiement cash est limitée légalement à 1 000 € depuis le 1er septembre 2015 (3 000 auparavant). S’il s’agit d’une transaction entre particuliers, la loi n’impose aucune limite, mais des précautions s’imposent. Au-delà d’une certaine somme, il est vivement conseillé de se rendre chez son banquier pour une vérification.

Bon à savoir : les écrits restent !
En cas de transaction en espèces, il est conseillé de faire valider votre paiement par un écrit, pour éviter tout litige ultérieur.

 

Chèque classique ou de banque ?

Pour le paiement de sa voiture d’occasion, et même s’il est de plus en plus boudé, le chèque classique reste un moyen officiellement reconnu par les banques. En apportant au vendeur toutes les garanties nécessaires, il est parfaitement possible de payer son véhicule d’occasion par chèque classique. Le risque de chèques sans provision demeure le principal motif de réticence du vendeur vis-à-vis du chèque classique.

Le chèque de banque est, comme son nom l’indique, émis par un établissement bancaire. Il présente davantage de garanties, aussi bien pour un vendeur que pour un acheteur, particulier ou professionnel. Il garantit également la présence effective de l’argent nécessaire au moment où il est établi.

La banque débite en effet le montant correspondant sur le compte du demandeur (acheteur) et le bloque jusqu’à ce que le bénéficiaire (vendeur) procède à son encaissement. Le vendeur a donc la certitude d’être payé et se met à l’abri du chèque en bois ou sans provision.

Bon à savoir : attention aux chèques de banque falsifiés
Devant l’apparition de chèques de banque falsifiés, il est conseillé de vérifier son authenticité auprès de l’établissement émetteur : le meilleur moyen de le vérifier est, si possible, de se rendre directement dans l’agence émettrice.

 

Le virement bancaire

Autre mode de financement classique pour le paiement de sa voiture d’occasion, le virement bancaire demeure l’une des meilleures solutions pour payer sa voiture d’occasion, à condition de disposer des fonds nécessaires bien entendu. Plus sûr, il est le mode de financement préféré, notamment en cas d’achat à un professionnel. Rapide, traçable : il garantit la parfaite exécution de la transaction. En outre, ce moyen de paiement est gratuit, alors que le chèque de banque, lui, est payant.

De nouveaux modes de paiement

Pour sécuriser les transactions en matière de vente automobile d’occasion, des sociétés récentes proposent leurs services en ligne, notamment PayCar et Depopass. À l’instar de ce que fait PayPal pour des achats divers, le concept propose de sécuriser l’argent sur un compte tiers après inscription. L’argent est versé par virement à l’une des deux parties contre remise d’un code après validation. L’inscription est sécurisée et les coordonnées toujours vérifiées. S’il présente l’avantage de sécuriser une transaction, sachez néanmoins que ce mode de paiement est relativement cher (entre 47 et 69 €). À titre de comparaison, un chèque de banque est facturé 15 € en moyenne voire gratuit pour certains établissements (mais sous certaines conditions).

Le prêt auto ou personnel

Si l’acheteur ne dispose pas des fonds nécessaires pour acquérir sa voiture d’occasion, il est tout à fait possible de souscrire un prêt, affecté ou non. Vivacar.fr vous offre ainsi la possibilité de faire une simulation et même la souscription d’un financement directement en ligne. En crédit classique ou Location avec Option d’achat, plusieurs modes de financement vous sont proposés, assortis d’assurances optionnelles sécurisantes.

Les modes de paiement classiques demeurent les préférés des Français. Mais, quels qu’ils soient, sachez qu’aussi bien l’acheteur que le vendeur doivent s’entourer d’un maximum de garanties pour une transaction fiable et aboutie.

Partagez l'article sur :