Quand changer ses amortisseurs ?

S:\DCO\MKG\Groupe Web\MATT\BLOG\2016\12\QUAND CHANGER SES AMORTISSEURS

Les amortisseurs forment avec les pneus et les freins le triangle de sécurité du véhicule. S’ils sont usés, la tenue de route en sera affectée. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir quand il faut changer d’amortisseurs. Voici quelques conseils pour anticiper ce moment.

Référez-vous aux directives du constructeur

Le guide d’entretien de votre véhicule vous donne des indications sur la fréquence de changement et de vérification de l’état de vos amortisseurs. Ces indications varient en fonction du type de véhicule. Néanmoins, les constructeurs automobiles préconisent une vérification du bon état des amortisseurs tous les 20 000 km, ou tous les ans. Ils conseillent également de changer d’amortisseurs tous les 80 000 km. Ces chiffres ne sont que de simples indications. Dans la pratique, tout dépend de la fréquence de conduite et de l’état des routes que vous empruntez régulièrement. Si vous prenez souvent des routes dégradées ou conduisez fréquemment en zone urbaine, vos amortisseurs s’useront beaucoup plus rapidement. Inversement, si vous prenez rarement votre voiture ou si vous conduisez sur de grands axes, le remplacement de vos amortisseurs pourra ne se faire que tous les 150 000 km.

Restez attentif au comportement de votre voiture sur la route

Généralement, l’usure des amortisseurs a une répercussion sur le comportement de votre véhicule sur la route et sur le confort de conduite. Si vous constatez que votre volant vibre alors que vous n’appuyez pas sur la pédale de frein et que vous conduisez en ligne droite, cela signifie que votre amortisseur est en train de lâcher et que seul le ressort fonctionne. De même, si votre voiture ballote sous l’effet du vent, c’est souvent le signe que votre amortisseur est défaillant. Quand l’amortisseur est usé, la tenue de route du véhicule devient difficile. Lors des changements de direction ou de prise de virage, la voiture a du mal à tenir la route. De même, à chaque fois que vous freinez, elle se « tasse » et a tendance à vibrer.

Repérez les signes avant-coureurs

Certains signes d’usure des amortisseurs sont facilement repérables, d’autres le sont moins. D’où l’intérêt de faire réviser votre véhicule régulièrement. La plupart du temps, lorsque de l’huile apparaît sur les amortisseurs, cela signifie qu’ils fuient et qu’il est temps de les changer. Si vous constatez que vos pneus s’usent plus rapidement, faites vérifier l’état de vos amortisseurs par un mécanicien. Lui seul pourra dire si cette usure est due au mauvais état des amortisseurs. En effet, cela peut également être dû à un mauvais réglage de la géométrie du véhicule ou encore à un gonflage inadapté des pneus.

Lors de la révision complète de votre véhicule, le mécanicien démonte vos amortisseurs et verra ainsi si les silentblocs sont usés ou en fin de vie. Il pourra aussi repérer certains dommages causés à l’amortisseur et qui risquent de le fragiliser ou d’accélérer son usure. Ainsi, il pourra dire si la tige d’amortisseur est oxydée ou comporte des accrocs. Cette oxydation abîme le joint d’étanchéité de l’amortisseur, ce qui le fragilise. Il pourra aussi évaluer le degré d’usure du joint d’étanchéité pour éviter qu’il ne provoque une fuite d’huile irréversible qui rendrait l’amortisseur inutilisable.

Partagez l'article sur :