Quand changer de voiture ?

Changer de voiture

Plusieurs paramètres sont à considérer avant de prendre la décision de changer de changer de voiture. L’investissement initial a-t-il été amorti ? Le moment est-il propice à la vente ? Voici quelques éléments qui vous aideront à choisir le bon moment si vous envisagez d’acheter un nouveau véhicule.

Quand le prix initial de la voiture est le mieux amorti

Plus un véhicule est vieux, plus les coûts des réparations deviennent onéreux. Sans parler de la revente qui relève du parcours du combattant. Ainsi, garder trop longtemps sa voiture peut ne pas être une bonne décision. Changer de voiture tous les ans n’est pas non plus recommandé, en raison de la décote. Une voiture neuve perd environ 30 % de sa valeur initiale la première année. Cette décote sera de 10 % si la voiture a trois ans et entre 6 et 8 % après 4 ans. Attendre le bon moment pour changer de voiture permet donc de revendre l’ancienne à un prix correct et de disposer d’un apport d’environ 30 à 35 % pour financer l’achat du nouveau véhicule. Vous éviterez également les réparations coûteuses indispensables aux voitures anciennes comme le remplacement de l’embrayage, de la courroie de distribution ou encore des amortisseurs.

Quand le moteur est encore jeune

Le moment idéal pour changer de voiture est aussi à définir en fonction du nombre de kilomètres au compteur. D’une manière générale, il est recommandé de changer de voiture quand celle-ci affiche entre 60 000 et 70 000 km. Même après avoir parcouru une telle distance, le moteur est encore qualifié de jeune et la voiture se vendra aisément sur le marché de l’occasion. Si la voiture ne comptabilise que 15 000 km par an, ce kilométrage recommandé sera atteint entre 4 et 5 ans. À cette période, la décote sera aussi modérée, ce qui permet de tirer un meilleur prix du véhicule lors de la revente. Il n’est pas particulièrement recommandé de garder un véhicule au-delà de ce kilométrage puisque les risques de pannes augmentent. Les automobilistes qui utilisent rarement leur véhicule peuvent le garder plus longtemps, mais il est important de ne pas dépasser les 120 000 km pour un modèle à essence et 150 000 km pour un modèle diesel. En effet, au-delà vous aurez du mal à trouver acquéreur.

Quand les futurs acquéreurs sont plus nombreux

Une fois que la période idéale pour changer de voiture est déterminée, il ne reste plus qu’à trouver le bon moment pour vendre le véhicule. Si l’automobile est un modèle sport ou 4×4, il se vendra quelle que soit la période de l’année. Les modèles très recherchés comme la Mercedes Classe C trouvent aussi acquéreurs en toute saison. Pour d’autres modèles, certaines périodes sont plus propices à la revente. Une décapotable se vend plus cher aux beaux jours qu’en hiver. Pour les modèles familiaux courants, les acquéreurs sont plus nombreux avant les vacances d’été. Il est ainsi judicieux de changer de véhicule entre mars et juin. A l’inverse, la période de l’automne n’est pas recommandée. Vous aurez beau rédiger la meilleure annonce possible, les acheteurs potentiels viennent de subir les dépenses de la rentrée, et sont en général focalisés sur d’autres dépenses comme les fêtes de fin d’année ou une éventuelle régularisation de leurs impôts.

Partagez l'article sur :