Nouveau Nissan Qashqai 3 : vers la qualité premium

Avec son Qashqai, Nissan avait inventé le segment – devenu juteux – des crossovers. Après en avoir vendu plus de 5 millions dans le monde, dont 3 millions en Europe et 330 000 en France, le modèle commençait à s’essouffler. Malmené par une concurrence de plus en plus féroce, Nissan réagit en dégainant son tout nouveau Qashqai 3 conçu et produit en Europe. 

Nissan Qashqai 3

Durée de lecture estimée: 4 minutes

Avec ce Qashqai troisième génération, Nissan annonce la couleur : « Définir de nouveaux standards qui permettront de conforter son statut de référence sur le marché ». Car il est temps pour modèle de sauter la dernière marche du SUV C : proposer des prestations et une qualité perçue dignes du premium. Et la première impression générale est positive. Et le changement, assez bluffant. Par rapport au modèle précédent, on remarque d’emblée des lignes beaucoup plus fines, le « grand V » à l’avant désormais caractéristique de chez Nissan, des arrêtes saillantes renforcées à l’image du dernier Juke. La signature lumineuse du nouveau Nissan Qashqai 3 se fait également plus radicale, avec des feux de jour dans la continuité des optiques principales qui adoptent la technologie Led Matrix et avec, pour la première fois, un pavillon flottant pour alléger son profil. De plus, le SUV s’agrandi, avec 2,5 cm en hauteur et 3,2 cm en largeur, bénéficiant aussi d’un empattement plus important de 2,67 M de long . Enfin, exit le diesel, le moteur sera composé de blocs essence, tous électrifiés.

Nouveau Nissan Qashqai 3, notre avis : l’esprit demeure

Bien sûr, à l’extérieur, l’esprit de l’ancien Nissan Qashqai demeure, avec notamment ses découpes de capot ou son dessin bondé à l’avant. Mais à l’intérieur, il en est tout autrement.  L’habitacle tourne totalement le dos à celui vieillissant de la précédente mouture, avec un dessin jouant cette fois sur l’horizontalité. On peut aussi remarquer au niveau de la planche de bord un très bel écran tactile de 9 pouces plus performant, relayé pour la première fois par une dalle numérique de 12,3 pouces derrière le volant, lui-même complété par un affichage tête haute de 10,8 pouces pouvant projeter les informations sur le pare-brise (en option). Tout simplement le plus grand de sa catégorie. Enfin, Nissan n’a pas oublié le wifi 5 désormais à bord, tout comme la recharge de smartphone par induction, belle prouesse du constructeur japonais !

Nissan saisie une belle occasion d’afficher un intérieur premium

Ce qui est, en outre, appréciable dans ce nouveau Qashqai, c’est la nette amélioration de la qualité de finition. Le nouveau Nissan Qashqai change d’ère et tutoie le premium en qualité perçue pour conserver absolument ses parts de marché. Les matériaux sont plus nobles, sans parler des magnifiques fauteuils massant en cuir nappa (en option). Les systèmes d’aides à la conduite sont enfin à la hauteur des meilleurs SUV du segment. Mention très bien pour le système pro pilote qui introduit une fonction capable d’adapter la vitesse de la voiture à un plus grand nombre de circonstances comme l’abaissement de la vitesse sur autoroute à l’approche d’une courbe ou d’une rampe de sortie. Sans oublier les radars d’angle mort pour empêcher un changement de voie en cas de danger.

En attendant la motorisation e-Power

Cette troisième génération du Nissan Qashqai 3 offre d’ores et déjà une gamme assez complète, avec deux motorisations électrifiées, six finitions plus une série spéciale de lancement, une boîte mécanique ou automatique et le choix entre 2 et 4 roues motrices. En attendant la fameuse motorisation e-Power qui devrait arriver dans les prochains mois, on se contentera donc des deux motorisations Mild Hybrid 140 et 158 cv, tout deux composés d’un alterno-démarreur.

Micro-hybridation intelligente pour le Nissan Qashqai 3

Cette technologie de micro-hybridation récupère l’énergie par régénération lors des phases de décélération, la stocke dans la batterie lithium-ion, et la restitue pour augmenter le couple lors des accélérations, prolonger la coupure du moteur lors des arrêts (et, sur les versions automatiques, lors des phases de roue libre). Surtout, ce système permet au nouveau Nissan Qashqai 3 de contenir ses émissions à partir de 142 g/km pour la motorisation 158 cv, et 143 g/km pour la motorisation 140 cv. 

A noter que la motorisation Mild-Hybrid 158 cv est disponible, au choix, en 2 ou 4 roues motrices, associée dans les deux cas à une transmission automatique Xtronic, technologie qui s’adapte aux conditions extérieures avec cinq modes de conduite – Standard, ECO, Sport, Neige et Off-Road. 

Pour une date de sortie prévue en 2021, quel sera le prix du Nissan Qashqai 3 ?

Le remplaçant du Qashqai 2 entend bien conquérir le cœur du publique et remporter un franc succès sur le segment des suv compacts. Pour ce faire Le nouveau Nissan Qashqai est accessible à partir de 28 990 euros.