Musique en voiture : un vaste choix pour un meilleur son

De plus en plus dématérialisée dans la vie de tous les jours, la musique s’écoute aussi différemment en voiture. L’occasion de faire le point sur les différentes possibilités.

Musique en voiture

C’est derrière le volant qu’on écoute – et qu’on chante –  la plupart du temps, ses chansons préférées. 39% des français écoutent le plus souvent de la musique dans leur voiture, selon une étude  Ford. Et si la radio est jusqu’à présent le support préféré des automobilistes, il existe d’autres outils qui permettent d’accéder à ses morceaux préférés. Des sons que l’on peut stocker sur des fichiers MP3 sur une simple clé USB, ou dans la mémoire de son Smartphone. Mais aujourd’hui, la tendance est au streaming via des plateformes dédiées comme Deezer et Spotify. On peut accéder via le Bluetooth ou par le biais de Carplay et Android Car. L’’écran du téléphone sera reproduit sur celui du véhicule. Mais 1 automobiliste sur 10 utilise toujours le lecteur de CD intégré. Même s’il a pratiquement disparu des autos vendues actuellement.

La radio numérique

Pour ceux qui préfèrent écouter la radio, et ils sont légion, le bon vieux système RDS rend de grands services. Il permet à l’auto-radio de repérer la fréquence FM de la station préférée et de la retrouver au cours d’un long voyage, puisque la réception d’une même fréquence ne dépasse pas 100km. Un changement de fréquence qui n’est plus d’actualité avec le DAB (Digital Audio Broadcasting), la radio numérique. Avec ce système, une seule fréquence suffit à une station pour couvrir l’ensemble du pays, avec un son optimal. Très répandu au Royaume-Uni, en Suisse, en Italie et en Allemagne, il commence à se répandre en France, même si toutes les radios ne sont pas encore présentes. Pour réceptionner cette nouvelle forme de radiodiffusion, il faut bien évidemment s’équiper d’un tuner spécifique, mais certaines marques automobiles proposent déjà des systèmes audio intégrant le DAB dans leurs modèles, en série ou en option.

Internet 4G et appli gratuites

La connexion à bord fait encore évoluer les choses et décuple les possibilités. La musique du monde entier est à disposition à condition d’avoir une connexion parfaite. Ainsi, des applications intégrées au système d’info-divertissement du véhicule pourront permettre de se connecter sur un nombre presque infini de web radios, avec des services comme TuneIn ou Aupeo. Des applications gratuites qui permettent de profiter de recommandations musicales adaptées à chaque goût. A moins de préférer des podcasts radio (programmes à écouter au moment que vous choisissez) au moyen d’applications comme Stitcher. Evidemment, pour en profiter, il faut disposer d’une carte 4G intégrée au véhicule. Son abonnement est parfois pris en charge durant un an par le constructeur. Au-delà de ce délai, c’est au propriétaire de l’auto de s’en acquitter.

Streaming : la solution gagnante

C’est devenu la source d’écoute la plus répandue, et celle qui a fait chuter le piratage. Le streaming a le vent en poupe, surtout en voiture. Le streaming, par le biais de services d’abonnement musical illimité comme Deezer, Amazon Music, Spotify, Google Play Music offrent des millions de titres classés par genre et permettent de réaliser ses propres playlists. Les services gratuits sont truffés de pub. Les versions payantes apportent du confort en la bannissant, le tout pour environ dix euros par mois. Evidemment, ces services sont disponibles sur le smartphone qui sert de point de connexion et de lecture relayée par la stéréo de bord. Et ils offrent, de plus, la possibilité de télécharger ses playlists sur son téléphone. Cela permet de les écouter dans les zones qui ne sont pas couvertes par la 3 ou 4G.