Mini countryman : petite cure de jouvence

La plus imposante des Mini passe par la case restylage pour sauter joyeusement des quatre roues dans sa deuxième partie de carrière. 

Mini countryman

La Mini Countryman corrige sa face avant et parfait sa dotation technologique. Un restylage très conventionnel, certes, mais suffisant pour attendre sereinement le prochain nouveau modèle qui déboulera dans quelques années. Les commandes de cette nouvelle Mini Coutryman sont déjà ouvertes.

Mini Countryman : un restylage en douceur

Trois ans après le lancement de sa seconde génération, la Mini Countryman prend un bain de jouvence. Objectif : continuer à séduire avec son gabarit de 4.30 mètres de long toutes celles et ceux qui ont besoin d’espace mais ne veulent pas se retrouver à bord d’un Volkswagen Tiguan ou d’un Seat Ateca. Pour cela, le petit baroudeur au grand capital sympathie s’empare d’un nouveau bouclier et de nouveaux optiques. Idem à l’arrière avec les fameux optiques « Union Jack » qui est la nouveauté la plus criarde. Dans l’ensemble, puisqu’on ne change pas une recette qui gagne, ce Countryman restylé a évolué en douceur et gagne en caractère. Et les prises d’air bien verticales, placées aux quatre coins de l’auto, renforcent sa stature. 

Mini SUV

La 2e génération du Countryman a rencontré le succès au sein de la gamme Mini (28% des ventes de la marque en 2019 en Europe). La Mini Countryman apporte une dimension familiale, routière, tous chemins (2 et 4 roues motrices) dans la gamme permettant aux familles ou encore aux personnes plus âgées appréciant l’accès plus élevé et la meilleure vision en circulation urbaine, de trouver chaussures à leurs pieds dans la gamme. La Countryman repose toujours sur la même plateforme qui sert aussi de base aux BMW Série 1, X1, X2, etc. Depuis qu’il a pris 20 cm de plus (de 4,10 m à 4,29 m), le petit SUV british a quelques challengers comme l’Audi Q2 ou le Volvo XC40. Apprécié pour son habitacle spacieux de cinq places permettant de transporter toute une famille, le SUV dispose d’un coffre allant de 450 à 1 390 litres. La Mini Countryman est plus personnalisable que jamais. Dans l’habitacle, les compteurs ont été remplacés par un nouvel afficheur digital et les nouvelles options fleurissent niveau matériaux et coloris. Et la Mini Countryman fait le plein de nouveaux accessoires aussi. Recharge sans fil, services numériques Mini Connected, caméra de recul, toit ouvrant panoramique… A l’intérieur, le changement principal concerne l’arrivée de série d’un combiné d’instrumentation numérique de 5 pouces associé au traditionnel écran d’info-divertissement rond de 8,8 pouces situé au milieu de la planche de bord. Mini évoque également quelques petites retouches comme un nouveau volant en cuir, de nouvelles jantes ou encore des boutons gérant l’info-divertissement « intégrés plus harmonieusement ». 

Des moteurs plus efficients

La Mini Countryman profite de son restylage pour mettre à jour ses moteurs et s’aligner sur les normes antipollution Euro6d. Pour y arriver, les turbos des déclinaisons essence 3 et 4-cylindres ont été optimisés et l’auto a perdu quelques chevaux sous le capot. Idem pour les versions Diesel qui, selon Mini, se montrent désormais plus efficientes. La gamme se compose toujours des variantes mazoutées 116 ch (boîte manuelle ou DKG7), 150 ch (boîte manuelle, automatique BV8 et variante ALL4 BV8), sans oublier les plus sportives SD de 190 ch en BVA8 et ALL4 BVA8. Pour les moteurs essence, le 136 ch (boîte manuelle, DKG7 ou ALL4 BV8) est épaulé par les Countryman S de 178 ch en boîte manuelle ou DKG7, sans oublier le Countryman S ALL4 BV8. La déclinaison hybride-rechargeable SE ALL4 BVA6 de 220 ch complète la dotation. La dernière technologie eDrive, disponible pour les modèles hybrides rechargeables de BMW Group (auquel appartient Mini), comprend, quant à lui, une batterie lithium-ion haute tension de 9,6 kWh, offrant au SUV restylé une autonomie électrique maximale de 55 à 61 kilomètres.


Le nouveau Mini Countryman est d’ores et déjà disponible à la commande à des tarifs allant de 30.400 € à 40.600 € pour la version hybride-rechargeable.

Partagez l'article sur :